Page de catégorie : Les enfants et les adolescents

Au cours des trente dernières années, il y a eu une diminution importante des taux de caries dentaires chez les enfants et les adolescents. Néanmoins, la carie dentaire demeure de loin la maladie infantile chronique la plus courante. Elle est plus grave chez les enfants venant des milieux socioéconomiques défavorisés qui ont le moins accès aux soins préventifs et aux traitements.

En vue d’améliorer les résultats dans le domaine de la santé et de permettre aux enfants et aux adolescents d’accéder aux soins, des interventions communautaires efficaces en matière de prévention des maladies et de promotion de la santé sont nécessaires.

Il a été démontré que la prestation en milieu scolaire des services dentaires préventifs est le moyen le plus efficace d’améliorer la santé bucco­dentaire chez les enfants et les adolescents de la communauté. Les services suivants peuvent être offerts dans le cadre de programmes en milieu scolaire :

  • éducation en matière d’hygiène buccale
  • programmes de brossage des dents qui utilisent un dentifrice contenant du fluorure
  • dépistage et aiguillage vers les professionnels de la santé bucco­dentaire lorsqu’il est indiqué
  • application topique de fluorure
  • programmes de rinçage au fluorure
  • scellants de puits et fissures
  • surveillance et contrôle des interventions pour assurer leur efficacité

Les recherches sur les applications topiques de fluorure laissent croire que les programmes publics, comme le brossage des dents à l’école ou les traitements de vernis, de gel ou de rinçage au fluorure peuvent améliorer les résultats dans le domaine de la santé bucco­dentaire, surtout chez les enfants à haut risque. Les examens systématiques approuvent l’utilisation de scellants pour prévenir la carie dentaire des dents permanentes des enfants et des adolescents.

Ressources

Prestation en milieu scolaire…

Résumé des preuves – Services dentaires préventifs en milieu scolaire

La carie dentaire est la maladie la plus courante chez les enfants, avec des taux cinq fois plus élevés que ceux de l’asthme et sept fois plus élevés que ceux du rhume des foins.

Le moyen le plus efficace de s’assurer que les services dentaires préventifs sont offerts à tous les enfants est de les fournir en milieu scolaire. Les cliniques de soins dentaires préventifs fixes ou mobiles en milieu scolaire permettent d’offrir des services à tous les enfants ou de cibler des écoles où il y a un pourcentage élevé d’enfants à risque de maladie dentaire.

Bien qu’il n’y ait pas de statistiques récentes sur les taux d’utilisation des services dentaires préventifs pour les enfants, ils se rapprochent probablement des taux globaux d’utilisation des services dentaires, lesquels, selon la plupart des enquêtes, tournent autour de 65 à 70 %. Les enfants qui n’accèdent pas aux services préventifs viennent généralement de ménages à faible revenu et ils ont tendance à présenter des taux élevés de maladie dentaire. Par ailleurs, les services préventifs en milieu scolaire peuvent rejoindre plus de 90 % des enfants d’âge scolaire.

Il y a de nombreux avantages à offrir des services dentaires préventifs dans les écoles primaires, intermédiaires et secondaires.

  • Accès aux soins – Tous les enfants des groupes d’âge ciblés sont accessibles à l’école, notamment les enfants qui seraient le moins susceptibles de recourir aux services ailleurs.
  • Efficience – Les services en milieu scolaire offrent un flux régulier de clients, avec moins de ralentissements en raison des rendez­vous manqués. Les services sont donc plus rentables. Ils peuvent également être offerts par les professionnels de la santé bucco­dentaire les plus efficients et efficaces qui travaillent dans leur champ d’activité.
  • Efficacité – En assurant un meilleur accès aux soins, et surtout aux enfants à haut risque, les services en milieu scolaire produisent de meilleurs résultats dans le domaine de la santé communautaire.
  • Surveillance – Le dépistage dans les écoles permet de recueillir des données d’excellente qualité sur le niveau de santé bucco­dentaire, ce qui aide à contrôler les résultats des services.
  • Évaluation des risques – Les services en milieu scolaire permettent d’offrir des services préventifs aux enfants selon le risque individuel de maladie dentaire.
  • Soutien parental et scolaire – Les unités de services de santé qui offrent les services en milieu scolaire mentionnent que les parents et le personnel des écoles leur apportent un grand soutien.
  • Aiguillage pour obtenir des soins – Les services en milieu scolaire permettent de dépister pratiquement tous les enfants qui souffrent de maladie dentaire et de les aiguiller vers des professionnels de la santé bucco­dentaire pour recevoir un traitement.
  • Intégration des services de santé – Il est possible d’intégrer les services à d’autres autorités sanitaires, ce qui permet de partager l’espace physique et de soutenir une approche plus holistique.
  • Éducation et promotion en matière de santé – L’utilisation du format le plus efficace peut faciliter la prestation de renseignements sur la santé bucco­dentaire et la promotion; en personne, en petits groupes ou en classe.
  • Avantages éducatifs de la façon suivante :
    • réduction des taux de maladie de façon à ce que les enfants puissent mieux apprendre (en réduisant la douleur, etc.) et manquer moins de temps à l’école pour les rendez­vous de traitement dentaire.
    • réduction du temps d’école manqué pour les rendez­vous de prévention.

Les services suivants peuvent être offerts dans le cadre des cliniques de prévention en milieu scolaire : dépistage pour évaluer les risques, aiguillage pour le traitement de la maladie dentaire, application topique de fluorure, scellants de puits et fissures, éducation en matière de santé bucco­dentaire, détartrage et polissage sélectif.

Les exigences de base pour la prestation des services préventifs milieu scolaire sont les suivantes :

  • Protocole de consentement – Une méthode d’obtention du consentement éclairé à la prestation des services.
  • Espace physique – une salle réservée aux services, dont les dimensions, l’éclairage, les prises de courant et les éviers sont adéquats.
  • Matériel portatif – Pour offrir des services comme les scellants dentaires ou le détartrage, il faut un fauteuil dentaire, des appareils de succion, un éclairage et des instruments, de même que du matériel de stérilisation.

Autres considérations:

  • Un système d’aiguillage qui fonctionne – Lorsque le dépistage révèle une maladie dentaire, il est important d’avoir un système d’aiguillage efficace.
  • De bonnes relations de travail avec les dentistes des bureaux privés dans la collectivité aident à faciliter la compréhension et les aiguillages.

Preuves

Aux États-­Unis, à l’Association of State and Territorial Dental Directors (ASTDD), « Improving Children’s Oral Health through Coordinated School Health Programs » fait partie des sujets dans les approches fondées sur les pratiques exemplaires pour les programmes de santé bucco­dentaire dans les collectivités et les États[1]. Pour les services précis offerts par les cliniques en milieu scolaire, l’ASTDD fait référence au Guide to Community Preventive Services (Guide communautaire)[2] qui recommande les services en milieu scolaire en se fondant sur les résultats des examens systématiques[3].

Un comité d’experts, mis sur pied par l’American Dental Association Council on Scientific Affairs, a formulé des recommandations, fondées sur des données probantes, relativement à l’application topique professionnelle du fluorure[4]. Le comité a recommandé d’envisager des traitements réguliers au fluorure (vernis ou gel au fluorure) pour les enfants de 6 à 18 ans qui présentent un risque modéré à élevé de caries dentaires. Les services en milieu scolaire offrent le meilleur accès pour ces enfants. Un rapport ultérieur de la l’U.S. National Institute of Health a confirmé ces recommandations en 2009[5].

En plus des critères pour les pratiques exemplaires de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), les interventions en matière de prévention des maladies et de promotion de la santé bucco­dentaire chez les enfants et les adolescents doivent tenir compte d’autres aspects :

  • donner accès aux soins : comme les taux de caries sont plus élevés chez les enfants qui ont le moins accès aux soins, il est indispensable de concevoir des interventions qui les rejoignent.
  • durabilité : la carie dentaire est une maladie chronique, donc les interventions doivent être continues.
  • rentabilité : les interventions doivent être responsables, efficientes et efficaces en vue de maintenir la durabilité financière et politique.

Références

  1. Association of State and Territorial Dental Directors Best Practices Committee. Best practice approach: improving children’s oral health through coordinated school health programs [monograph on the Internet]. Sparks, NV: Association of State and Territorial Dental Directors; 2010 Mar 5 [cited 2011 Jan 31]. (en anglais seulement)
  2. The Guide to Community Preventive Services. Oral Health [Internet]. Atlanta: Centers for Disease Control and Prevention; c2001-2011 [updated 2010 Feb 10; cited 2011 Feb 1]. (en anglais seulement)
  3. The Guide to Community Preventive Services. Preventing Dental Caries: School-Based or –Linked Sealant Delivery Programs [Internet]. Atlanta: Centers for Disease Control and Prevention; c2001-2011 [updated 2010 Sept 28; cited 2011 Feb 1]. (en anglais seulement)
  4. American Dental Association Council on Scientific Affairs. Professionally applied topical fluoride: evidence-based clinical recommendations. J Am Dent Assoc. 2006 Aug [cited 2011 Feb 2]; 137(8): 1151-9. (en anglais seulement)
  5. Gooch BF, Griffin SO, Gray SK, Kohn WG, Rozier RG, Siegal M, et al. Preventing dental caries through school-based sealant programs: updated recommendations and reviews of evidence. J Am Dent Assoc. 2009;140(11):1356-65. (en anglais seulement)
Topique de fluorure…

Applications topique de fluorure pour la prévention de la carie dentaire

L’application topique de fluorure, sous forme de gel, de mousse, de vernis ou de rinçage au fluorure est une procédure de prévention normale courante depuis plusieurs décennies. Il a été démontré que cette procédure réduit la carie dentaire de 20 à 40 % chez les enfants qui présentent un risque modéré à élevé (Nombre de sujets à traiter [NST] = 2)[6] de carie. Même s’il y a également un avantage démontré pour les enfants à faible risque, la rentabilité de la procédure pour ces enfants (NST = 24)[6] est contestable.

Par le passé, l’application de fluorure était associée à la prophylaxie dentaire. Cependant, il existe des preuves solides selon lesquelles une prophylaxie préalable à l’application fluorure n’est pas nécessaire et n’ajoute rien à l’efficacité du fluorure[7-9].

Même si les scellants dentaires sont les plus efficaces sur les surfaces occlusales des molaires, le principal avantage de l’application topique de fluorure est sur les surfaces de toutes les dents.

Les programmes publics, en particulier en milieu scolaire, peuvent cibler les enfants de familles à faible revenu, autochtones et les nouveaux immigrants, qui ont tendance à présenter des taux plus élevés de caries dentaires et à avoir moins accès aux services pour les applications topiques de fluorure. Il est possible de cibler les personnes par ces dépistages dans les écoles ou pour toutes les écoles, selon les niveaux de risque de la majorité des étudiants qui les fréquentent.

Les différentes méthodes d’application sont associées à des coûts différents. Les mousses et les gels au fluorure sont appliqués dans un plateau jetable et par conséquent, augmentent les coûts matériels et les déchets environnementaux. De même, selon la méthode d’application, ils peuvent nécessiter une unité de succion. Pour un avantage maximal, il faut appliquer les mousses ou les gels pendant quatre minutes.

Les vernis au fluorure sont de plus utilisés dans le cadre des programmes publics, car leur application nécessite moins de matériel, de matériaux et de temps. Les vernis au fluorure sont aussi efficaces que les mousses et les gels et les enfants de tout âge les acceptent bien.

Les programmes de rinçage au fluorure sont moins dispendieux que les autres méthodes d’application, car le personnel de l’école peut effectuer les rinçages hebdomadaires en milieu scolaire et ils nécessitent un minimum de fournitures. Cependant, il est difficile de s’engagement de façon permanente à les appliquer. Bien que deux examens systématiques montrent que les programmes de rinçage au fluorure montrent une fraction de prévention totalisée de 26 % et de 29 % respectivement, l’une de ces fractions souligne l’avantage préventif pour les enfants à haut risque[10] et l’autre laisse croire que les données sont insuffisantes pour les enfants qui sont exposés au fluorure sous d’autres formes, comme le dentifrice au fluorure[11].

Preuves relatives à l’application topique de fluorure pour la prévention des caries dentaires

De solides preuves montrent que l’application topique de fluorure est avantageuse pour les enfants à haut risque, même si la preuve est faible pour les enfants à faible risque. Dans le cadre d’un examen systématique de Cochrane, Marinho et al évaluent le NST à 2 et 24 respectivement et la fraction de prévention totalisée à 21 à 28 %[6]. Les mêmes auteurs, dans un autre examen[12] de l’application topique de vernis au fluorure ont trouvé une fraction de prévention totalisée des SCMO (Surfaces cariées, manquantes ou obturées – dents permanentes) de 46 % et une fraction de prévention totalisée des SCEO (Surfaces cariées, extraites ou obturées – première dentition) estimée à 33 %.

En examinant l’application topique de fluorure en général, y compris le dentifrice, les programmes d’application topique de gels ou de vernis ou les rinçages au fluorure, Marinho et al[13] ont déterminé une fraction de prévention totalisée estimée à 26 %, sans égard à l’exposition à la fluoration de l’eau. La fraction de prévention était plus élevée pour le vernis au fluorure et plus faible pour l’utilisation non supervisée à la maison, comparativement aux applications communautaires supervisées. Parallèlement toutefois, ils ont constaté qu’une combinaison des traitements au fluorure[14] comparés à un seul traitement, comme le brossage des dents avec un dentifrice au fluorure, a donné lieu à une modeste amélioration (fraction de prévention totalisée de 10 %) par rapport au seul brossage des dents.

Preuves relatives à l’application topique de fluorure dans le cadre des programmes publics

Les « Improving Children’s Oral Health through Coordinated School Health Programs »[15] font partie de l’approche fondée sur les pratiques exemplaires de l’U.S. Association of State and Territorial Dental Directors. Dans son rapport fondé sur des preuves, le vernis au fluorure est l’une des stratégies recommandées. Les programmes de rinçage au fluorure sont également recommandés comme une approche fondée sur les pratiques exemplaires par l’ASTDD[16].

Dans leur examen systématique, Marinho et al[14] ont comparé des combinaisons de types de fluorure avec une seule application. Ils ont constaté que les résultats sont meilleurs avec les applications communautaires supervisées qu’avec l’utilisation non supervisée à la maison, ce qui donne à penser que les programmes publics, comme le brossage en milieu scolaire ou les vernis ou les gels au fluorure, amélioreraient les résultats dans le domaine de la santé bucco­dentaire.

Les programmes de rinçage au fluorure (mentionnés ci­dessus) se sont révélés efficaces pour réduire l’incidence des caries. Cependant, pour être efficaces ils doivent être faits régulièrement et être supervisés. Il est préférable de procéder au rinçage en milieu scolaire. Les essais mentionnés dans l’examen systématique proviennent des milieux scolaires.

Références

  1. Marinho VCC, Higgins JPT, Logan S, Sheiham A. Fluoride gels for preventing dental caries in children and adolescents. Cochrane Database of Syst Rev 2002, Issue 1. Art. No.: CD002280. DOI: 10.1002/14651858.CD002280. (en anglais seulement)
  2. Brothwell DJ, Jutai DK, Hawkins RJ. An update of mechanical oral hygiene practices: evidence-based recommendations for disease prevention. J Can Dent Assoc. 1998;64(4):295-306. (en anglais seulement)
  3. American Academy of Pediatric Dentistry. Guideline on the Role of Dental Prophylaxis in Pediatric Dentistry. (en anglais seulement)
  4. Azarpazhooh A, Main PA. Efficacy of dental prophylaxis (rubber cup) for the prevention of caries and gingivitis: A systematic review of literature. Br Dent J. 2009 Oct 10; 207; (7). (en anglais seulement)
  5. Marinho VCC, Higgins JPT, Logan S, Sheiham A. Fluoride mouthrinses for preventing dental caries in children and adolescents. Cochrane Database of Syst Rev 2003, Issue 3. Art. No.: CD002284. DOI: 10.1002/14651858.CD002284. (en anglais seulement)
  6. Twetman S, Petersson L, Axelsson S, Dahlgren H, Holm AK, Källestål C, et al. Caries-preventive effect of sodium fluoride mouthrinses: a systematic review of controlled clinical trials. Acta Odontol Scand. 2004;62(4):223-30. (en anglais seulement)
  7. Marinho VCC, Higgins JPT, Logan S, Sheiham A. Fluoride varnishes for preventing dental caries in children and adolescents. Cochrane Database of Syst Rev 2002, Issue 1. Art. No.: CD002279. DOI: 10.1002/14651858.CD002279. (en anglais seulement)
  8. Marinho VCC, Higgins JPT, Logan S, Sheiham A. Topical fluoride (toothpastes, mouthrinses, gels or varnishes) for preventing dental caries in children and adolescents. Cochrane Database of Syst Rev 2003, Issue 4. Art. No.: CD002782. DOI: 10.1002/14651858.CD002782. (en anglais seulement)
  9. Marinho VCC, Higgins JPT, Sheiham A, Logan S. Combinations of topical fluoride (toothpastes, mouthrinses, gels, varnishes) versus single topical fluoride for preventing dental caries in children and adolescents. Cochrane Database of Syst Rev 2004, Issue 1. Art. No.: CD002781. DOI: 10.1002/14651858.CD002781.pub2. (en anglais seulement)
  10. Association of State and Territorial Dental Directors Best Practices Committee. Best practice approach: improving children’s oral health through coordinated school health programs [monograph on the Internet]. Sparks, NV: Association of State and Territorial Dental Directors; 2010 Mar 5 [cited 2011 Jan 31]. (en anglais seulement)
  11. Association of State and Territorial Dental Directors Best Practices Committee. Best Practice Approach: Use of Fluoride: School-based Fluoride Mouthrinse and Supplement Programs [Monograph on the Internet]. Sparks, NV: Association of State and Territorial Dental Directors; 2003 Jun 16 [cited 2011 Feb 1]. (en anglais seulement)
Scellants…

Résumé des preuves – Mise en œuvre des programmes de scellants de puits et fissures

Les scellants de puits et fissures sont constitués d’un matériau à base de résine qu’on utilise pour sceller les fissures et les puits profonds sur la surface occlusale (morsure) des molaires et dans une moindre mesure, la surface des prémolaires et la surface linguale des incisives, afin de protéger les dents des bactéries de la bouche et des sucres qui produisent la carie. On les utilise depuis trois décennies et plusieurs études ont démontré leur efficacité. Les scellants dentaires sont plus efficaces sur les molaires permanentes qui présentent un risque modéré à élevé de carie dentaire.

Bien que leur utilisation soit efficace dans les bureaux de dentistes privés, les scellants de puits et fissures ne sont souvent pas à la portée du quart ou du tiers de la population qui en tirerait le plus grand profit, soit les enfants de familles à faible revenu qui n’obtiennent pas souvent de services dentaires et qui ont tendance à être plus susceptibles à la maladie dentaire). Pour cette raison, la prestation publique de scellants dentaires dans les écoles ou les centres de santé communautaire est préconisée en vue de soigner les enfants qui autrement n’y auraient pas accès.

Caractéristiques d’un bon programme de scellants

  • Il maximise l’efficacité en appliquant les scellants à des endroits où la population est le plus à risque d’avoir des caries dentaires. Il cible les écoles où il y a un pourcentage plus élevé d’étudiants autochtones, à faible revenu ou immigrants.
  • Il y a un système de rappel pour faire le suivi de l’état des scellants et les entretenir au besoin.
  • Il y a un protocole d’aiguillage de façon à pourvoir aux autres besoins en matière de traitement.
  • Durabilité : il y a un dossier de suivi régulier de la prestation des services.
  • Il maximise l’efficience en ayant recours à la meilleure équipe de professionnels de la santé bucco­dentaire qui travaillent dans leur champ d’activité.

Preuves relatives aux scellants dentaires

Des examens systématiques approuvent l’utilisation de scellants dentaires comme mesure de prévention. Un examen[17] des « Pit and fissure sealants for preventing dental decay in the permanent teeth of children and adolescents » (scellants de puits et fissures pour prévenir la carie dentaire des dents permanentes des enfants et des adolescents) de Cochrane a indiqué que le « scellage est une procédure recommandée pour prévenir la carie des surfaces occlusales des molaires permanentes » [traduction]. Les programmes de scellants dentaires en milieu scolaire font partie de la liste des pratiques exemplaires de la U.S. Association of State and Territorial Dental Directors[18]. En le désignant comme meilleur programme, à la suite d’un examen approfondi de la littérature, on a formulé des recommandations qui appuient solidement la prestation de scellants de résine dans les cliniques du milieu scolaire.

Dans un examen publié dans le Journal of the American Dental Association[19], tous les aspects des programmes de scellants dentaires en milieu scolaire sont couverts.

En plus des critères pour les pratiques exemplaires de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), les interventions en matière de prévention des maladies et de promotion de la santé bucco­dentaire chez les enfants et les adolescents doivent tenir compte d’autres aspects :

  • donner accès aux soins: comme les taux de caries sont plus élevés chez les enfants qui ont le moins accès aux soins, il est indispensable de concevoir des interventions qui les rejoignent.
  • durabilité: la carie dentaire est une maladie chronique, donc les interventions doivent être continues.
  • rentabilité: les interventions doivent être responsables, efficientes et efficaces en vue de maintenir la durabilité financière et politique.

Références

  1. Ahovuo-Saloranta A, Hiiri A, Nordblad A, Mäkelä M, Worthington HV. Pit and fissure sealants for preventing dental decay in the permanent teeth of children and adolescents. Cochrane Database of Syst Rev 2008, Issue 4. Art. No.: CD001830. DOI: 10.1002/14651858.CD001830.pub3 (en anglais seulement)
  2. Association of State and Territorial Dental Directors Best Practices Committee. Best Practice Approach: School-based Dental Sealant Programs [Monograph on the Internet]. Sparks, NV: Association of State and Territorial Dental Directors; 2003 Jun 16 [cited 2011 Feb 1]. (en anglais seulement)
  3. Gooch BF, Griffin SO, Gray SK, Kohn WG, Rozier RG, Siegal M, et al. Preventing dental caries through school-based sealant programs: updated recommendations and reviews of evidence. J Am Dent Assoc. 2009;140(11):1356-65. (en anglais seulement)

Sous-thèmes

  1. Planification stratégique en matière de santé bucco-dentaire
  2. Surveillance, suivi et dépistage
  3. Promotion de la santé bucco-dentaire et intégration des services
  4. Promotion de la santé bucco-dentaire et prévention des maladies pour les groupes vulnérables
  5. Interventions de promotion de la santé bucco-dentaire et de prévention des maladies chez les nourrissons et les enfants d’âge préscolaire
  6. Interventions en matière de prévention des maladies et de promotion de la santé chez les enfants et les adolescents

Articles dans cette catégorie : Affichage des pratiques exemplaires 1 à 4 sur approximativement 4 pratiques dans cette catégorie.

  • Health Equity
  • PP-icon1
  • Infancy (ages 0-2) icon
  • Early Childhood (ages 3-5) icon
  • Milieu de soins de santé
  • Alimentation saine
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire

An interdisciplinary model to increase dental workforce capacity

Ce programme de santé bucco-dentaire est conçu selon un modèle interdisciplinaire permettant d’augmenter la capacité de l’effectif afin d’améliorer l’accessibilité aux soins de santé bucco-dentaire préventifs pour les enfants pauvres de moins de 5 ans en Ohio aux É.-U. Pour …
  • PP-icon1
  • Individual
  • Adult (ages 25-64) icon
  • Milieu de soins de santé
  • Santé maternelle et infantile
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire

Perinatal Oral Health Care Education Program for Gynaecologists

Le programme éducatif en soins périnataux de santé bucco-dentaire a été conçu dans le but d’améliorer les connaissances, les attitudes et les façons de faire des gynécologues de la ville de Vadodara en Inde. Le but était de sensibiliser les …

  • Health Equity
  • Community
  • Individual
  • Early Childhood (ages 3-5) icon
  • Éducation et littéracie
  • Français
  • Développement d’enfants en santé
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • Habitudes de vie et compétences d’adaptation personnelles
  • Environnements sociaux

Programme de promotion de la santé orale à l’école maternelle

Ce programme de promotion de la santé orale à l’école maternelle est mis en place pour améliorer l’environnement des enfants afin de favoriser leur santé orale. En particulier, l’intervention vise à promouvoir le brossage des dents chez les enfants issus …
  • Community
  • Services de santé
  • Infancy (ages 0-2) icon
  • Early Childhood (ages 3-5) icon
  • Children (ages 6-12) icon
  • Teens (ages 13-18) icon
  • Elementary School Icon 1
  • Anglais
  • Milieu de soins de santé
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • Relations sociales qui respectend la diversité

(English) Missouri Oral Health Preventive Services Program (PSP)

Ce programme propose un modèle de programme communautaire de santé bucco-dentaire et fait appel à des bénévoles pour fournir des services de prévention et d’information aux enfants mal desservis du Missouri. L’objectif global de cette intervention est d’améliorer la santé …