Farm Stands in Low-Income Communities

Catégories

Catégories associées à la pratique exemplaire :

  • Community
  • Health Equity
  • PP-icon1
  • Young Adult (ages 19-24) icon
  • Adult (ages 25-64) icon
  • Collectivité/ voisinage
  • Sécurité alimentaire
  • Alimentation saine
  • Revenu et statut social
  • Prevention de l’obésité
  • Environnement physique

Aperçu

L’intervention consistait à installer des kiosques maraîchers dans des communautés où l’accès à des fruits et légumes frais de qualité est limité. Un kiosque maraîcher a été installé dans deux quartiers principalement urbains, diversifiés sur le plan ethnique/racial et à faible revenu d’East Austin, au Texas, tous deux ayant été désignés comme étant des « déserts alimentaires » par le département américain de l’Agriculture en raison d’un manque d’accès adéquat à des épiceries. Le but de cette étude pilote longitudinale était de déterminer si l’ouverture de petits kiosques maraîchers dans ces communautés mal desservies – sans aucune autre stratégie d’intervention – entraînait une augmentation de la consommation de fruits et de légumes chez les résidents adultes habitant à distance de marche (rayon de 0,5 mille) des kiosques. Deux kiosques maraîchers ont été mis en place dans deux communautés à raison d’un jour par semaine durant 12 semaines. On y offrait une variété des produits locaux adaptés aux habitudes alimentaires des populations ciblées. De plus, les kiosques acceptaient les coupons alimentaires du programme SNAP (Supplemental Nutrition Assistance Program). Des données sur la consommation de fruits et légumes, la connaissance et l’utilisation des kiosques maraîchers, les comportements familiaux et l’importance de la consommation de fruits et légumes ont été recueilles auprès de résidents (n=61) avant et après la mise en place des kiosques dans les deux communautés. On a exécuté des tests t pour échantillons appariés, des tests du chi carré et des tests McNemar pour évaluer les répercussions de l’intervention sur les variables de résultats. Des augmentations importantes ont été relevées en ce qui concerne la consommation de fruits, de jus de fruits, de tomates, de laitue verte et d’autres légumes (P < 0,05). On a aussi oberservé une hausse des variables médiatrices relatives à la consommation de fruits et de légumes (p. ex., meilleure sensibilisation aux kiosques maraîchers et utilisation accrue de ceux-ci, augmentation de l’achat de fruits et légumes). Cette étude révèle que les kiosques maraîchers ont le potentiel de faire augmenter la consommation de fruits et de léguments en permettant aux communautés à faible revenu et mal desservies d’avoir un meilleure accès aux fruits et aux légumes.

Document-source principal

N/A

Coordonnées des développeurs et/ou des responsables de la mise en œuvre

N/A

Cœur de l'intervention

N/A

Problème(s) de santé visé(s) par l'intervention

N/A

N/A

Activités propres à l'intervention

N/A

Priorité/Population cible de l'intervention

N/A

Résultats

N/A

Adaptabilité

Historique de la mise en œuvre

N/A

Expertise requise pour la mise en œuvre dans le contexte de l'intervention

N/A

Existe-t-il des appuis disponibles pour la mise en œuvre?

N/A

Existe-t-il des ressources et/ou des produits rattachés à l'intervention?

N/A