Méthodes autochtones éprouvées

Catégories:

Catégories associées à la pratique exemplaire :

Aperçu

La langue anishnawbe utilise la voix active pour parler de quelque chose qui est en train de se passer – chaque mot est une histoire complète. Le mot « éprouvé » renvoie à ce à quoi nous accordons de l’importance et est pour les autres un gage de connaissance inspirant confiance et respect.

Jaqui Lavalley – Ojibwe Kokomis (éducatrice)

Bienvenue aux Méthodes autochtones éprouvées : Bonnes pratiques en santé publique dans les communautés autochtones

Les interventions affichées sur le site sont fondées sur les meilleures données probantes à l’appui d’interventions fructueuses en santé publique adoptées dans des communautés Canadienne et international pour les inuites, métisses et les Premières Nations (milieu urbain et rural). Toutes les interventions ont été évaluées à l’aide d’un cadre validé, ouvert et adapté à la culture autochtone.

Ce modèle illustre le concept de l'interconnectivité représenté par Mino-Bimaadziwin. Le moi nécessite une existence équilibrée à l'interne autant qu'à l'externe. Le modèle situe le moi au centre avec la famille et la communauté occupant les domaines externes où la famille comprend la famille immédiate, la famille étendue et les ancêtres. La communauté tient compte des déterminants sociaux de la santé. Enfin, le moi interne regroupe le spirituel, le cognitif, l'émotionnel et le physique.
Il faut toujours être conscient de l’interrelation entre tous les êtres pour garantir un mode de vie sain, Mino-Bimaadiziwin. Il faut notamment équilibrer nos relations avec l’environnement et les êtres qui nous entourent, ainsi qu’avec les besoins physiques, émotionnels, intellectuels et spirituels de la condition humaine.

Ojibwe.org

Au sujet des méthodes autochtones éprouvées

Les Méthodes autochtones éprouvées réfèrent aux pratiques réussies mises en œuvre auprès des Premières Nations, des Inuits et des Métis pour relever des défis qui leur sont propres. La réussite se mesure non seulement sur le plan de l’efficacité, mais également selon la façon dont l’intervention a été conçue et mise en œuvre.

Les termes « Autochtones » ou « indigènes » sont utilisés de façon interchangeable pour désigner les premiers habitants du Canada et leurs descendants, soit les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis au sens de l’article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982 du Canada.

Méthodes éprouvées : Un paradigme autochtone pour partager les histoires de succès relatives à la santé publique

Les méthodes éprouvées font référence aux interventions en santé publique qui ont été élaborées par les collectivités autochtones ou en collaboration avec celles-ci et qui ont une incidence positive sur les groupes cibles. Ces interventions ont été soumises à un processus d’évaluation rigoureux et adapté à la culture fondé sur les six critères suivants : fondement au sein de la collectivité, approche holistique, intégration du savoir culturel autochtone, s’inspirant des forces et des besoins de la collectivité, partenariats et collaboration, et efficacité confirmée. Les normes de preuve acceptées comprennent les méthodes de recherche autochtones et universitaires.

La procédure d’examen des méthodes éprouvées est aussi rigoureuse que celles des pratiques exemplaires et prometteuses, même si elles sont très différentes. En ce qui concerne les méthodes éprouvées, le paradigme directeur est la vision du monde des Autochtones comparativement à une vision occidentale, ce qui donne lieu à des processus très différents. Les critères et les processus d’évaluation des méthodes éprouvées sont orientés par la documentation et élaborés en collaboration avec des experts sur la santé des Autochtones. Le projet se voulait un effort pour être plus inclusif des interventions autochtones sur le Portail, et au fur et à mesure de l’évolution du projet, il est devenu évident qu’il y avait des défis inhérents concernant l’application des termes « pratiques exemplaires » et « prometteuses » dans les contextes autochtones, renforçant par le fait même le besoin d’examiner les succès de manière respectueuse sur le plan culturel dans les contextes autochtones et donnant lieu à la création du Cadre des méthodes autochtones éprouvées.

Plus…

Un cadre a été préparé pour cerner et évaluer les interventions des Premières Nations, des Inuits et des Métis dans le domaine de la santé publique. Ce cadre, validé au moyen de consultations continues, constitue une approche stimulante et novatrice qui élargit notre compréhension de ce que sont des données probantes fondées sur la pratique et fournit un nouvel outil qui permettra au Portail canadien des pratiques exemplaires de chercher, de définir et d’inclure de l’information fondée sur des données probantes dans un contexte culturel qui respecte les approches traditionnelles des Premières Nations, des Inuits et des Métis à l’égard de la santé et du bien-être.

Même si le cadre définit certains éléments clés et une approche particulière, il n’est pas définitif. Il s’agit d’un document en constante évolution qui sera adapté au fil de notre apprentissage et de l’évolution des connaissances. Il ne vise pas à fournir toutes les réponses, mais il permettra d’amorcer et de maintenir le dialogue et d’approfondir nos connaissances. Vous trouverez la version complète du document Méthodes éprouvées : Cadre autochtone méthodologique sur le site Web Publications du gouvernement du Canada.

But

Le Portail permet de diffuser les connaissances sur les interventions réussies en détaillant le processus et les facteurs contextuels à l’origine de leur succès. L’objectif est d’inspirer et d’appuyer les praticiens, les responsables de l’élaboration de programmes, les évaluateurs et autres intervenants en santé publique en diffusant de l’information sur les programmes et les processus qui ont porté leurs fruits dans des contextes autochtones. Étant donné la grande diversité des communautés, des peuples et des cultures autochtones, il est clair qu’une intervention particulière ne peut fonctionner pour toutes les communautés.

Approche unique

Il est bien connu qu’il y a des écarts sur le plan de la santé entre les Canadiens d’origine autochtone et les Canadiens non autochtones. Bien que des communautés élaborent des programmes novateurs et efficaces en matière de promotion de la santé et de prévention des maladies, il peut être difficile de trouver de l’information sur ces approches communautaires, ce qui crée un manque d’information important. Les critères actuels de l’Agence ne permettent pas d’inclure facilement les interventions autochtones pour plusieurs raisons, notamment les différences de valeurs en ce qui a trait à la recherche et à l’évaluation, le manque de données d’évaluation et les différences associées au concept de pratique exemplaire.

Partenaires

Le cadre a été élaboré en 2013-2014 par l’Initiative canadienne des pratiques exemplaires (ICPE) en collaboration avec Johnston Research Inc., sous la direction d’un groupe d’experts. Il a été présenté lors de nombreux forums publics afin de recueillir des commentaires et de juger du consensus au sujet de l’approche adoptée.

Processus de séléction

Le Cadre des méthodes autochtones éprouvées a adapté la compréhension traditionnelle de ce qu’est une bonne pratique en tant qu’idée ou concept qui peut être appliqué ou répété dans de multiples contextes afin de correspondre davantage aux croyances autochtones selon lesquelles les interventions holistiques et enracinées dans la communauté sont grandement favorisées.

Le cadre établit un ensemble distinct de critères pour les méthodes que des spécialistes et des organisations autochtones ont associés à de bonnes pratiques dans des contextes autochtones : communautaires, holistiques, intégrant le savoir culturel autochtone, menées en partenariat et en collaboration, inspirées des forces de la communauté, viables et efficaces. Une grille d’évaluation a été choisie comme outil objectif et systématique pour l’évaluation des interventions. Une telle grille permet d’évaluer des processus complexes au fil du temps et de mieux tenir compte d’une gamme d’interventions et d’approches propres aux Autochtones.

Un guide étape par étape a été élaboré pour faciliter la détermination des initiatives en santé publique autochtone qui ont eu des effets positifs sur la santé, de même que l’application des critères associés aux méthodes éprouvées. Il est possible de se procurer la version intégrale du document qui comprend l’outil d’évaluation, soit le Guide sur la mise en œuvre des critères et de la grille d’évaluation du Cadre des méthodes autochtones éprouvées, en écrivant à cbpp-pcpe@phac-aspc.gc.ca.

L’ICPE et l’équipe de travail ont accordé la priorité aux interventions axées sur le bien-être mental, un corps en forme et en santé, et la santé maternelle et infantile.

Sous-thèmes des méthodes autochtones éprouvées

  • Corp en Santé
  • Mieux-être Mental
  • Santé maternelle et infantile

Recherche des méthodes autochtones éprouvées

Document-source principal

,

Coordonnées des développeurs et/ou des responsables de la mise en œuvre

N/A

Cœur de l'intervention

But/objectif de l'interventionNiveau(x) ciblé(s)Orientation axée sur l'équité

Problème(s) de santé visé(s) par l'intervention

Promotion de la santé

    Réduction des risques

      Activités propres à l'intervention

        N/A

        Priorité/Population cible de l'intervention

        Période de vie

          Cadre

          Cadre éducatif

            Cadre communautaire

              Résultats

              Tableau des résultats et des répercussions
              RépercussionsDescription des répercussionsOrientation axée sur l'équité

              Adaptabilité

              Historique de la mise en œuvre

              N/A

              Expertise requise pour la mise en œuvre dans le contexte de l'intervention

              N/A

              Existe-t-il des appuis disponibles pour la mise en œuvre

              Non.

              Existe-t-il des ressources et/ou des produits rattachés à l'intervention

              Non.