Food Services + Cooking + Gardening + Education

Catégories

Catégories associées à la pratique exemplaire :

  • Community
  • Individual
  • Organization
  • PP-icon1
  • Children (ages 6-12) icon
  • Collectivité/ voisinage
  • Éducation et littéracie
  • Elementary School Icon 1
  • Anglais
  • Développement d’enfants en santé
  • Habitudes de vie et compétences d’adaptation personnelles

Determinants of Health: Pratiques en matière d'hygène personnelle et faculté d'adaption, Education, littéracie et apprentissage continu, Développement sain durant l'enfance

Aperçu

Cette intervention a été créée par un groupe de collaborateurs communautaires composé de représentants d’un arrondissement scolaire de taille moyenne de la Californie, d’un groupe spécialisé dans l’enseignement de la vie durable et d’une fondation privée. Mise en place auprès d’une cohorte d’étudiants des niveaux de la quatrième et de la cinquième année du primaire qui ont été suivis au cours des années suivantes, elle comprenait plusieurs éléments – les services d’alimentation scolaires qui offraient des articles de menu santé cuisinés à l’aide d’ingrédients alimentaires durables locaux; des consignes pratiques au sujet des arts culinaires et du jardinage ainsi que des liens entre ces activités et le programme académique. Méthodes : Concept analytique par observation. Résultats : Après l’évaluation du contexte sociodémographique familial, les étudiants les plus exposés à l’intervention ont augmenté leur consommation de fruits et légumes de près de 0,5 tasse (1 portion standard), alors que les étudiants moins exposés ont réduit leur consommation de 0,3 tasse (p<0,05). Les étudiants les plus exposés au programme ont aussi connu une augmentation nettement plus importante de leur préférence pour les fruits et les légumes verts à feuilles, par rapport aux étudiants moins exposés au programme (p<0,05). Conséquences : Ces constatations indiquent qu’une intervention complète au sein d’un arrondissement scolaire comprenant une participation régulière et des expériences pratiques en art culinaire et en jardinage en lien avec un nouveau programme de repas scolaires assorti de leçons en matière de nutrition, d’environnement, de jardinage et de cuisine, peut efficacement accroître la préférence pour divers fruits et légumes frais et augmenter la consommation de ces produits chez les enfants de la quatrième à la sixième année du primaire fréquentant l’école publique.

Document-source principal

MC Wang, S Rauzon, N Studer, AC Martin, L Craig, C Merlo, K Fung, D Kursunoglu, M Shannguan, P Crawford, Exposure to a comprehensive school intervention increases vegetable consumption (en anglais seulement) Journal of Adolescent Health 2010; 47(1): 74-82.

Coordonnées des développeurs et/ou des responsables de la mise en œuvre

  • N/A

Cœur de l'intervention

But/objectif de l'interventionNiveau(x) ciblé(s)Orientation axée sur l'équité
Accroître la consommation quotidienne de portions de fruits et de légumes
    Les personnes défavorisées ne sont pas énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
    Transformer les repas à l’école et communiquer des renseignements sur la nutrition et la santé + apprentissages expérientiels en jardinage et en cuisine
    • Niveau organisationnel
    Les personnes défavorisées ne sont pas énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.

    Problème(s) de santé visé(s) par l'intervention

    Promotion de la santé

    • Saine alimentation
    • Prévention de l'obésité

    Réduction des risques

      Activités propres à l'intervention

      • Création d’une coalition communautaire
      • Modification du programme scolaire
      • Information sur la santé à des fins éducatives
      • Processus/programme de groupe

      Priorité/Population cible de l'intervention

      Période de vie

      • Enfants (6 à 12 ans)

      Cadre

      Cadre éducatif

      • École primaire

      Cadre communautaire

      • Community/neighbourhood

      Résultats

      Tableau des résultats et des répercussions
      RépercussionsDescription des répercussionsOrientation axée sur l'équité
      Au niveau organisationnelPortions de produits céréaliers : changement entre les groupes : 1 et 2 : -0,80; 2 et 3 : 1,08, 3 et 4 : 0,15; 1 et 3 : 0,28; 1 et 4 : 0,43; 2 et 4 : 1,01. Pas de renseignements imp. sur lIC ou les statistiques fournis.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
      Au niveau organisationnelPortions de produits laitiers : changement entre les groupes : 1 et 2 : -0,49; 2 et 3 : 0,38; 3 et 4 : 0,31; 1 et 3 : -0,11; 1 et 4 : 0,20; 2 et 4 : 0,69. Pas de renseignements imp. sur lIC ou les statistiques fournis.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
      Au niveau organisationnelPortions de légumes : changement entre les groupes : 1 et 2 : -0,28; 2 et 3 : -0,17; 3 et 4 : 0,38; 1 et 3 : -0,45; 1 et 4 : -0,412; 2 et 4 : -0,132. Pas de renseignements imp. sur lIC ou les statistiques fournis.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
      Au niveau organisationnelPortions de fruits et de légumes : changement entre les groupes : 1 et 2 : -0,62; 2 et 3 : 0,10; 3 et 4 : -0,26; 1 et 3 : -0,52; 1 et 4 : -0,78; 2 et 4 : -0,16. Pas de renseignements imp. sur lIC ou les statistiques fournis.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
      Au niveau organisationnelChangement dans les portions de fruits : changement entre les groupes : 1 et 2 : -0,33; 2 et 3 : 0,26; 3 et 4 : -0,28; 1 et 3 : -0,07; 1 et 4 : -0,35; 2 et 4 : 0,02. Pas de renseignements imp. sur lIC ou les statistiques fournis.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
      Au niveau organisationnelScore total pour les aliments : changement entre les groupes : 1 et 2 : -0,33; 2 et 3 : 0,11; 3 et 4 : -0,01; 1 et 3 : -0,22; 1 et 4 : -0,23; 2 et 4 : 0,10. Pas de renseignements imp. sur lIC ou les statistiques fournis.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
      Au niveau organisationnelPréférence pour les légumes à feuilles : changement entre les groupes : 1 et 2 : ­0,59; 2 et 3 : 0,05; 3 et 4 : 0,04; 1 et 3 : -0,54; 1 et 4 : -0,50; 2 et 4 : 0,09. Pas de renseignements imp. sur lIC ou les statistiques fournis.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
      Au niveau organisationnelScore combiné pour les connaissances : changement entre les groupes : 1 et 2 : 0,51; 2 et 3 : -0,50; 3 et 4 : 0,60; 1 et 3 : -0,01; 1 et 4 : -0,61; 2 et 4 : -0,10. Pas de renseignements imp. sur lIC ou les statistiques fournis.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
      Au niveau organisationnelPréférence pour les fruits : changement entre les groupes : 1 et 2 : -0,25; 2 et 3 : 0,09; 3 et 4 : -0,08; 1 et 3 : -0,16; 1 et 4 : -0,24; 2 et 4 : 0,01. Pas de renseignements imp. sur lIC ou les statistiques fournis.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
      Au niveau organisationnelEnvironnement alimentaire : changement entre les groupes : 1 et 2 : -0,17; 2 et 3 : 0,28; 3 et 4 : -0,61; 1 et 3 : 0,11; 1 et 4 : -0,50; 2 et 4 : -0,33. Pas de renseignements imp. sur lIC ou les statistiques fournis.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
      Au niveau individuelL’étude évaluait la consommation de fruits et de légumes sur le plan individuel, mais les résultats étaient rapportés au niveau du groupe/de l’organisation selon le niveau d’intensité de l’intervention entre les différentes écoles Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
      Au niveau organisationnelLes résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.

      Adaptabilité

      Historique de la mise en œuvre

      • Multiples mises en œuvre - Différents contextes/diverses populations/différents fournisseurs – L’intervention affiche une grande adaptabilité puisqu’elle a été mise en œuvre dans différents contextes ou auprès de diverses populations ou par différents fournisseurs*. Cela peut comprendre des mises en œuvre multiples au cours d’une même période. *Toutes les mises en œuvre de l’intervention doivent avoir été essentiellement les mêmes et doivent avoir fait état de résultats positifs en ce qui concerne les objectifs primaires de l’intervention.

      Expertise requise pour la mise en œuvre dans le contexte de l'intervention

      • Les compétences spécialisées requises sont facilement accessibles dans le contexte - L’intervention exige la participation de personnel possédant des compétences poussées (p. ex. médecins, épidémiologistes, travailleurs sociaux), mais qui sont facilement accessibles dans le contexte de l’intervention.

      Existe-t-il des appuis disponibles pour la mise en œuvre

      Non.

      Existe-t-il des ressources et/ou des produits rattachés à l'intervention

      Non.