Coping with Stress Course

Catégories

Catégories associées à la pratique exemplaire :

  • PP-icon1
  • Teens (ages 13-18) icon
  • Collectivité/ voisinage
  • Milieu de soins de santé
  • Développement d’enfants en santé
  • Mental Health Icon 2
  • Habitudes de vie et compétences d’adaptation personnelles
  • Secondary School Icon 1

Determinants of Health: Pratiques en matière d'hygène personnelle et faculté d'adaption, Développement sain durant l'enfance

Aperçu

Le cours Coping With Stress (CWS ‒ gestion du stress) est une intervention cognitivo comportementale de psychoéducation visant à prévenir la dépression unipolaire chez les élèves de niveau secondaire qui présentent un risque accru de dépression. Il n’est pas conçu pour traiter des épisodes actifs de dépression. Il doit être offert en milieu scolaire, que ce soit en classe pendant les heures normales de cours, comme complément à un cours sur la santé ou en tant qu’atelier ou groupe de thérapie après l’école.

La population cible de cette intervention est la suivante : adolescents qui présentent déjà un quelconque risque accru connu de dépression, notamment des adolescent(e)s a) ayant déjà vécu un épisode de dépression; b) ayant reçu un sous diagnostic de dysphorie persistante ou d’autres symptômes dépressifs; c) ayant des parents qui souffrent de dépression; d) enceintes ou jeunes mères célibataires ou e) présentant un autre facteur de risque de dépression connu.

Le cours CWS se compose de 15 séances d’une heure pouvant être offertes au rythme de 2 à 4 fois par semaine, selon les capacités et les besoins de l’établissement. Les premières séances visent à fournir un aperçu de la dépression et des liens entre celle ci et les situations stressantes et permettent aux membres du groupe de faire connaissance. Les séances ultérieures mettent l’accent sur le développement des compétences et des techniques de restructuration cognitive des adolescents afin de modifier les pensées et les discours intérieurs irrationnels ou négatifs qui contribueraient à l’apparition et au maintien de troubles dépressifs.

L’approche générale a été modifiée par rapport à la thérapie cognitive pour les adultes déprimés élaborée par Beck et ses collègues et par Ellis. Le cours CWS est en fait un descendant direct du cours de gestion de la dépression chez l’adolescent (Adolescent Coping with Depression Course), un traitement cognitivo comportemental de la dépression majeure et/ou de la dysthymie chez l’adolescent, qui est lui-même une version modifiée du cours de gestion de la dépression chez l’adulte (Adult Coping With Depression Course).

Trois essais randomisés, dont un faisant intervenir des adolescents de multiples établissements de quatre villes américaines, ont permis de constater que le cours CWS était efficace pour réduire la symptomatologie dépressive et prévenir l’apparition de la dépression. Toutefois, il se peut que le programme ne soit pas plus efficace que les soins habituels de prévention des épisodes dépressifs chez les adolescents dont les parents étaient déprimés au départ.

Document-source principal

Clarke GN, Hornbrook M, Lynch F, Polen M, Gale J, Beardslee W, O'Connor E, Seeley J, A randomized trial of a group cognitive intervention for preventing depression in adolescent offspring of depressed parents (en anglais seulement) Arch Gen Psychiatry; 58: 1127-1134

Coordonnées des développeurs et/ou des responsables de la mise en œuvre

Gregory N. Clarke, Ph.D.

Kaiser Permanente Center for Health Research

3800 N. Kaiser Center Dr.

Portland, OR 97227

Téléphone: (503) 335-6673

greg.clarke@kpchr.org

Cœur de l'intervention

But/objectif de l'interventionNiveau(x) ciblé(s)Orientation axée sur l'équité
Réduire les futurs épisodes de trouble dépressif chez les adolescents à risque de connaître une dépression dans l’avenir.
  • Niveau individuel
Les personnes défavorisées ne sont pas énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.

Problème(s) de santé visé(s) par l'intervention

Promotion de la santé

  • Santé mentale

Réduction des risques

    Activités propres à l'intervention

    • Séances de counselling à l’intention des personnes présentant un risque élevé de maladie chronique
    • Processus/programme de groupe

    Priorité/Population cible de l'intervention

    Période de vie

    • Adolescents (13 à 18 ans)

    Cadre

    Cadre éducatif

    • École secondaire ou intermédiaire

    Cadre communautaire

    • Community/neighbourhood
    • Health care setting

    Résultats

    Tableau des résultats et des répercussions
    RépercussionsDescription des répercussionsOrientation axée sur l'équité
    Au niveau individuel: Le programme a entraîné des effets (groupe x temps) positifs importants sur le groupe étudié pour deux des trois mesures de dépression : l’échelle CES D (instrument d’autodéclaration de la fréquence de 20 symptômes de dépression au cours de la dernière semaine) (P = 0,005; intervalle de confiance [IC], de -0,27 à -0,04) et l’échelle de dépression de Hamilton (P = 0,05, IC de -0,08 à 0,00). On a observé un effet important (P = 0,003) avec le groupe étudié (incidence estimative cumulative de dépression majeure établie à 9,3 %) par comparaison avec le groupe témoin recevant les soins habituels (28,8 %) au moment du suivi après 12 mois. Cet effet préventif important s’est poursuivi, mais à un niveau moindre aux suivis après 18 et 24 mois. On a aussi constaté que la dépression survenait beaucoup plus tard chez le groupe étudié (t19, 2,90; P = 0,009), et les participants à l’intervention ont signalé en moyenne 33 jours de déprime de moins durant l’année suivant le début de l’intervention qLes résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
    Au niveau individuelLe programme a entraîné un effet positif important sur le groupe étudié (P = 0,04) quant au nombre total d’éléments se rapportant au suicide à additionner dans la section sur la dépression de l’entrevue K-SADS-E (mesure utilisée pour poser un diagnostic à l’aide du DSM-III-R).Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
    Au niveau individuelLe programme a entraîné des effets importants relativement à l’évaluation globale du fonctionnement (EGF; P = 0,04), même si les scores à l’EGF ne différaient pas beaucoup entre les différentes conditions aux diverses étapes de l’évaluation de suivi.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.

    Adaptabilité

    Historique de la mise en œuvre

    • Multiples mises en œuvre - Différents contextes/diverses populations/différents fournisseurs – L’intervention affiche une grande adaptabilité puisqu’elle a été mise en œuvre dans différents contextes ou auprès de diverses populations ou par différents fournisseurs*. Cela peut comprendre des mises en œuvre multiples au cours d’une même période. *Toutes les mises en œuvre de l’intervention doivent avoir été essentiellement les mêmes et doivent avoir fait état de résultats positifs en ce qui concerne les objectifs primaires de l’intervention.

    Expertise requise pour la mise en œuvre dans le contexte de l'intervention

    • Les compétences spécialisées requises sont facilement accessibles dans le contexte - L’intervention exige la participation de personnel possédant des compétences poussées (p. ex. médecins, épidémiologistes, travailleurs sociaux), mais qui sont facilement accessibles dans le contexte de l’intervention.

    Existe-t-il des appuis disponibles pour la mise en œuvre

    Non.

    Existe-t-il des ressources et/ou des produits rattachés à l'intervention

    Oui. Téléchargement gratuit du manuel du thérapeute et du cahier d’activités du jeune du cours CWS.