CAST (Coping and Support Training)

Catégories

Catégories associées à la pratique exemplaire :

  • Individual
  • Organization
  • PP-icon1
  • Illegal Drugs Icon 3
  • Teens (ages 13-18) icon
  • Collectivité/ voisinage
  • Mental Health Icon 2
  • Secondary School Icon 1

Determinants of Health: Pratiques en matière d'hygène personnelle et faculté d'adaption, Réseaux de soutien social, Développement sain durant l'enfance

Aperçu

« Formation en habiletés d’adaptation et soutien » (CAST) est un programme de niveau secondaire de prévention du suicide qui cible les jeunes de 14 à 18 ans, de la 9e à la 12e année. Ce programme sert d’intervention de suivi pour les jeunes identifiés comme présentant un risque de suicide par des programmes de dépistage et d’évaluation. Il s’agit d’interventions en petits groupes conçues pour mettre en valeur les aptitudes personnelles et les ressources de soutien social. Le programme vise à diminuer le risque de suicide et de détresse émotionnelle, la consommation de drogues et les problèmes scolaires.

Le programme comprend douze séances d’une heure intégrant des activités de formation en compétences dans le cadre du soutien par les adultes et les pairs. Les séances durent 55 minutes, sont données à un rythme rapide, sont interactives, et intègrent de nombreux styles d’apprentissages différents. Les groupes se réunissent deux fois par semaine pendant six semaines à tour de rôle selon le calendrier scolaire des élèves. Le responsable du programme CAST et les enseignants des membres des groupes maintiennent une communication étroite afin que les élèves ne prennent pas de retard dans leurs cours et afin d’encourager le personnel des écoles à renforcer de manière positive les progrès et la croissance dans les domaines de compétences du programme CAST. Ce dernier est donné par des enseignants du secondaire titulaires d’une maîtrise ainsi que par des conseillers, et des infirmières formés et expérimentés.

Le programme CAST a été évalué dans le cadre d’un essai contrôlé randomisé mené conjointement avec C CARE (Counselors Care, Assess, Respond, Empower), un programme trié sur le volet qui identifie les jeunes présentant un risque élevé grâce à une entrevue d’évaluation du suicide en profondeur assistée par ordinateur, puis à une intervention de counselling de motivation. De concert avec le programme C CARE, on a observé que le programme CAST a eu une incidence positive sur les attitudes face au suicide et les idées suicidaires ainsi que sur la diminution de la dépression et du désespoir.

Document-source principal

EA Thompson, LL Eggert, BP Randell and KC Pike, Evaluation of Indicated Suicide Risk Prevention Approaches for Potential High School Dropouts (en anglais seulement) American Journal of Public Health. 2001; 91(5): 742-752

Coordonnées des développeurs et/ou des responsables de la mise en œuvre

Le programme CAST reposait sur un protocole normalisé élaboré par L.L. Eggert, Ph. D., RN, FAAN et L.J. Nicholas, MEd. CAST is owned and disseminated by: Reconnecting Youth™ Inc. P.O. Box 20343, Seattle, WA 98102 Phone: 425 / 861-1177 Fax: 888 /

Cœur de l'intervention

But/objectif de l'interventionNiveau(x) ciblé(s)Orientation axée sur l'équité
Diminuer la consommation de drogues.
  • Niveau individuel
Les personnes défavorisées ne sont pas énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Diminuer les problèmes scolaires.
  • Niveau individuel
Les personnes défavorisées ne sont pas énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Diminuer le risque de suicide et de détresse émotionnelle.
  • Niveau individuel
Les personnes défavorisées ne sont pas énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.

Problème(s) de santé visé(s) par l'intervention

Promotion de la santé

  • Santé mentale

Réduction des risques

  • Prévention/réduction de la consommation ou de l'abus d’alcool
  • Prévention/réduction de la consommation ou de l'abus de drogues
  • Prévention du suicide

Activités propres à l'intervention

  • Séances d’information offertes sur un facteur de risque ou une affection
  • Formation offerte pour la mise en œuvre de l’intervention
  • Processus/programme de groupe

Priorité/Population cible de l'intervention

Période de vie

  • Adolescents (13 à 18 ans)

Cadre

Cadre éducatif

  • École secondaire ou intermédiaire

Cadre communautaire

  • Community/neighbourhood

Résultats

Tableau des résultats et des répercussions
RépercussionsDescription des répercussionsOrientation axée sur l'équité
Au niveau individuelEn ce qui concerne les niveaux moyens de désespoir, les tests de suivi visant à contrôler les niveaux de base ont révélé des différences importantes parmi les moyennes de groupe aux troisième et quatrième exercices F2, 456=7,62, P<0,001; F2, 456=2,96, P<0,05, respectivement). Si on compare le programme CAST aux soins habituels, le niveau de désespoir était beaucoup plus faible au troisième exercice (P<0,002), mais pas au quatrième exercice.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau interpersonnelLe programme CAST, mais non le programme C CARE, a eu une influence importante sur le rythme de changement du contrôle personnel (γ13=0,242, P<0,05; ?23= –0,021, P<0,05) et de la gestion de la résolution de problèmes (γ13=0,349, P<0,01; γ23=-0,030, P<0,05). Les tests de suivi, servant à contrôler les niveaux de base, ont révélé d’importantes différences dans les moyennes de groupe aux troisième et quatrième exercices quant à la gestion de la résolution de problèmes (F2,456=11,53, P<0,001; F2,456=6,56, P<0,002, respectivement) et au contrôle (F2,456=5,62, P<0,004; F2,456=4,94, P<0,008, respectivement). Les jeunes ayant participé au programme CAST, par rapport à ceux ayant participé au programme C-CARE et à ceux ayant reçu les soins habituels, ont fait montre d’une gestion de la résolution de problèmes beaucoup plus efficace immédiatement après l’intervention CAST (troisième exercice) et lors du suivi (quatrième exercice) (P<0,001 pour les deux). Le programme CAST a également été associéLes résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau individuelLes effets de l’intervention sur la diminution de l’anxiété pour le programme CAST (γ13=-0,381, P<0,001; γ23= 0,037, P<0,001) et le programme C CARE (γ14=-0,431, P< 0,001; γ24=0,043, P<0,001) et sur la diminution de la colère pour le programme CAST (γ13=-0,250, P<0,01; γ23=0,025, P<0,01) et le programme C CARE (γ14=-0,253, P<0,01; γ24=0,024, P<0,01) étaient importants.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau individuelLes comparaisons effectuées entre les groupes de l’intervention, le programme CAST, le programme C CARE et les soins habituels ont révélé des niveaux de dépression beaucoup plus faibles au troisième exercice (P<0,008 et P<0,03, respectivement) et au quatrième exercice (P<0,002 et P<0,01, respectivement). Comparativement aux soins habituels, les analyses de la courbe de croissance ont également révélé des taux de diminution très différents du désespoir pour les programmes CAST (γ13=-0,285, P<0,01; γ23=0,024, P<0,05) et C CARE (γ14=-0,306, P<0,01; γ24= 0,024, P<0,05).Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau individuelComparativement aux soins habituels, les programmes CAST (γ13=-0,292, P<0,05; γ23=0,030, P<0,05) et C CARE (γ14= -0,223, P<0,10; γ24=0,020, P<0,10) ont influencé le rythme de changement (β1) associé à une attitude favorable à l’égard du suicide et des idées suicidaires. Les deux interventions étaient associées à des taux de diminution plus rapides comparativement aux personnes ayant reçu les soins habituels, les programmes CAST et C CARE affichant des taux de diminution comparables.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.

Adaptabilité

Historique de la mise en œuvre

  • Une seule mise en œuvre (il peut s’agir d’un projet pilote) - L’intervention a été mise en œuvre une fois et peut en théorie s’appliquer ailleurs.

Expertise requise pour la mise en œuvre dans le contexte de l'intervention

  • Les compétences spécialisées requises sont facilement accessibles dans le contexte - L’intervention exige la participation de personnel possédant des compétences poussées (p. ex. médecins, épidémiologistes, travailleurs sociaux), mais qui sont facilement accessibles dans le contexte de l’intervention.

Existe-t-il des appuis disponibles pour la mise en œuvre

Oui. Les formations pour les responsables, les coordonnateurs et les administrateurs du programme CAST sont offertes sur place, sur demande, et dans la région de Seattle, selon la demande.

Existe-t-il des ressources et/ou des produits rattachés à l'intervention

Oui. Mesures et méthodes visant à évaluer les processus et les résultats; le programme et les activités sont détaillés dans une version normalisée du guide du responsable de la mise en œuvre et du carnet de l’élève. La trousse du programme CAST est livrée dans une boîte conçue à cet effet et contient : un Guide du responsable du programme CAST de 157 pages; un carnet de l’élève de 102 pages; douze affiches « What’s Happening » pour les douze séances; 67 affiches – matériel didactique; des cartes « Saying No » (pour la 8e séance); et des « Directives spéciales » à l’intention des utilisateurs.