I Can Problem Solve (ICPS) (en anglais seulement)

Catégories

Catégories associées à la pratique exemplaire :

  • Illegal Drugs Icon 3
  • Early Childhood (ages 3-5) icon
  • Children (ages 6-12) icon
  • Alcohol Abuse Icon 1
  • Pratiques exemplaires
  • daycare
  • Elementary School Icon 1
  • Développement d’enfants en santé
  • Domicile
  • Mental Health Icon 2
  • Habitudes de vie et compétences d’adaptation personnelles
  • Preventing Violence Icon 1

Determinants of Health: Pratiques en matière d'hygène personnelle et faculté d'adaption, Développement sain durant l'enfance

Aperçu

Le programme I Can Problem Solve (ICPS) pour les écoles est un programme universel en milieu scolaire qui vise à améliorer les processus cognitifs interpersonnels et les compétences en résolution de problèmes des enfants âgés de 4 à 9 ans. Le programme ICPS est fondé sur l’idée qu’il existe un ensemble de compétences pouvant modeler la façon dont les enfants (et les adultes) se comportent dans des situations interpersonnelles, ce qui influence leur façon de conceptualiser les conflits avec les autres, leur capacité d’imaginer un éventail de solutions à ces problèmes et de prédire les conséquences de leurs gestes. Au lieu d’aborder certains comportements particuliers comme étant bons ou mauvais, le programme ICPS utilise des jeux, des histoires, des marionnettes, des illustrations et des jeux de rôles pour aider les enfants à acquérir un vocabulaire propice à la résolution de problèmes, à comprendre leurs sentiments et ceux des autres, et à penser à des solutions différentes et aux conséquences potentielles d’une action. Ce faisant, le programme ICPS a pour but de prévenir et de réduire les comportements précoces à haut risque, comme l’impulsivité et le retrait social. Il vise également à promouvoir les comportements sociables, comme le souci des autres et les relations positives avec les pairs. L’un des principes fondamentaux du programme est que l’enfant, et non le professeur, doit résoudre le problème qui se présente. Le fait de confier cette responsabilité à l’enfant lui permet de développer l’habitude de trouver des solutions aux problèmes en tenant compte des conséquences de ses gestes et en réfléchissant par lui-même. Un programme complémentaire pour les parents est aussi offert.

Le programme ICPS comporte trois programmes qui cibles différents groupes d’âge : préscolaire (59 leçons), maternelle et école primaire (83 leçons) et école primaire intermédiaire (77 leçons). Les leçons du programme ICPS sont d’une durée de 20 minutes et sont données de trois à cinq fois par semaine tout au long de l’année scolaire. En plus des leçons, le programme offre des suggestions pour intégrer les principes de résolution de problèmes aux événements quotidiens en salle de classe, une technique appelée « dialogue ICPS ».

L’incidence du programme ICPS a été examinée dans le cadre de plusieurs évaluations portant sur diverses populations ethniques, y compris une étude portant sur des enfants gravement perturbés sur le plan émotionnel. Le programme aurait des répercussions positives sur les compétences de résolution de problèmes cognitifs interpersonnels, les comportements en salle de classe (y compris l’agressivité), les liens à l’école, l’adaptation et les comportements prosociaux. Deux évaluations longitudinales ont montré que les répercussions positives du programme persistaient jusqu’à quatre ans après l’intervention.

Document-source principal

Shure MB, : I Can Problem Solve (ICPS): An interpersonal cognitive problem solving program for children (en anglais seulement) Residential Treatment for Children & Youth; 18(3): 3-14

Coordonnées des développeurs et/ou des responsables de la mise en œuvre

Myrna Shure

Drexel University Department of Psychology

3141 Chestnut St. Stratton Hall Suite 119

Philadelphia, PA 19104

Téléphone: (215) 553-7120

Télécopieur : (215) 895-4930

Couriel : mshure@drexel.edu

Cœur de l'intervention

But/objectif de l'interventionNiveau(x) ciblé(s)Orientation axée sur l'équité
Enseigner aux enfants comment penser, et non quoi penser, de manière à les aider à résoudre les problèmes interpersonnels courants avec leurs pairs et les adultes.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées ne sont pas énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Réduire et prévenir les comportements précoces à risque élevé, comme l’agressivité, l’incapacité d’attendre et de gérer sa frustration et le retrait social, lesquels sont des prédicteurs de problèmes plus graves, comme la violence, la grossesse précoce, l’abus d’alcool et d’autres drogues et la dépression.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées ne sont pas énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Aider les enseignants, les parents et les autres fournisseurs de soins à utiliser un style de communication axé sur la résolution de problèmes afin que les enfants puissent établir un lien entre la manière dont ils pensent et leurs actions et comportements.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées ne sont pas énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.

Problème(s) de santé visé(s) par l'intervention

Promotion de la santé

  • Santé mentale

Réduction des risques

  • Prévention/réduction de la consommation ou de l'abus d’alcool
  • Prévention/réduction de la consommation ou de l'abus de drogues
  • Prévention/réduction de l'usage abusif de médicaments
  • Prévention de la violence
  • Autre

Activités propres à l'intervention

  • Modification du programme scolaire
  • Processus/programme de groupe

Priorité/Population cible de l'intervention

Période de vie

  • Petite enfance (3 à 5 ans)
  • Enfants (6 à 12 ans)

Cadre

Cadre éducatif

  • Milieu d'education de la petite enfance (0 à 5 ans)
  • École primaire

Cadre communautaire

  • Home
  • Other

Résultats

Tableau des résultats et des répercussions
RépercussionsDescription des répercussionsOrientation axée sur l'équité
Au niveau interpersonnelLes élèves du groupe d’intervention ont montré une amélioration de comportement plus marquée que les élèves du groupe témoin, comme mesuré par l’échelle de comportement social au niveau préscolaire (PSBS) et l’échelle d’évaluation du comportement de Hahnemann (HBRS). D’autres analyses des sous échelles du PSBS ont montré que l’amélioration du comportement social ainsi que de l’agressivité manifeste et relationnelle des élèves du groupe d’intervention a été plus marquée que celle des élèves du groupe témoin. Les élèves qui ont été exposés au programme ICPS pendant deux ans montraient une agressivité relationnelle considérablement moindre ainsi qu’un comportement plus sociable que les élèves du groupe témoin et les élèves du groupe d’intervention après un an. Sur la sous échelle d’agressivité manifeste, les élèves ayant été exposés au programme pendant deux ans ont montré une amélioration plus marquée que les élèves du groupe témoin. Toutefois, sur l’échelle de l’agressivité manifeste du PSBS, les élèves qui ont été exposés au programme pendant un an ne montraient pas une différence marquée par rapport aux élèves qui ont été exposés au programme pendant deux ans ni aux élèves du groupe témoin. Aux échelles BBRS, les groupes n’ont montré une différence qu’au niveau de l’échelle du comportement prosocial, l’exposition au programme ICPS expliquant 12 % de l’écart à ce chapitre. Les élèves des deux groupes d’intervention (un an et deux ans) ont montré un comportement plus prosocial que les élèves du groupe témoin.Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et ne sont pas comparés à ceux des personnes plus favorisées.

Adaptabilité

Historique de la mise en œuvre

  • Multiples mises en œuvre - Différents contextes/diverses populations/différents fournisseurs – L’intervention affiche une grande adaptabilité puisqu’elle a été mise en œuvre dans différents contextes ou auprès de diverses populations ou par différents fournisseurs*. Cela peut comprendre des mises en œuvre multiples au cours d’une même période. *Toutes les mises en œuvre de l’intervention doivent avoir été essentiellement les mêmes et doivent avoir fait état de résultats positifs en ce qui concerne les objectifs primaires de l’intervention.

Expertise requise pour la mise en œuvre dans le contexte de l'intervention

  • Compétences spécialisées fournies dans le cadre de l’intervention – L’intervention n’exige pas une formation hautement spécialisée de la part des personnes ou des groupes, mais une formation sera offerte aux personnes ou aux groupes dans le cadre de la mise en œuvre de l’intervention.

Existe-t-il des appuis disponibles pour la mise en œuvre

Oui. Formation des enseignants; le concepteur peut aider à interpréter les données recueillies avec les outils d’assurance de la qualité.

Existe-t-il des ressources et/ou des produits rattachés à l'intervention

Oui. Ressources de mise en œuvre; guide du facilitateur; divers outils d’assurance de la qualité pour aider les facilitateurs à offrir fidèlement le programme; et livres complémentaires.