Family Thriving Program

Catégories

Catégories associées à la pratique exemplaire :

  • Health Equity
  • Infancy (ages 0-2) icon
  • Young Adult (ages 19-24) icon
  • Adult (ages 25-64) icon
  • Pratiques exemplaires
  • Éducation et littéracie
  • Développement d’enfants en santé
  • Domicile
  • Santé maternelle et infantile
  • Mental Health Icon 2
  • Habitudes de vie et compétences d’adaptation personnelles
  • Preventing Violence Icon 1

Determinants of Health: Pratiques en matière d'hygène personnelle et faculté d'adaption, Education, littéracie et apprentissage continu, Développement sain durant l'enfance

Aperçu

Le programme Family Thriving Program (FTP), une intervention visant à prévenir les mauvais traitements chez les enfants, a été conçu pour servir de complément au programme de visites à domicile Bon départ (et non pour être utilisé comme programme autonome). Les programmes de visites à domicile comprennent la prestation de services d’éducation aux mères (ou futures mères), une aide pour trouver les ressources communautaires pertinentes et un soutien pour repérer les sources possibles de soutien social. Le programme FTP vient compléter ces programmes en aidant les parents à revoir leur façon de penser et d’agir face aux défis qui se présentent souvent lorsque l’on prend soin d’un enfant. Autrement dit, le programme aide les parents à repenser les causes des difficultés auxquelles ils sont confrontés et à aller chercher eux mêmes l’information nécessaire pour résoudre les problèmes. Dans le cadre du programme, la personne qui se rend au domicile des parents participants demande à ces derniers de penser à des problèmes liés à leur rôle de parent auxquels ils ont dû faire face récemment ou à d’autres problèmes susceptibles de nuire à leurs compétences parentales. Grâce à des questions conçues pour cerner la cause du problème, la personne qui rend visite aux parents arrive à trouver une stratégie pour régler le problème et effectue des visites de suivi pour savoir si la stratégie a donné les résultats escomptés.

Des essais contrôlés randomisés menés dans le cadre du programme FTP ont révélé que le programme était efficace pour réduire des formes de comportements parentaux sévères. Parmi les autres répercussions émotives et physiques (qui variaient d’une étude à l’autre), on retrouve une amélioration de la santé de l’enfant, une diminution du nombre de rapports de violence physique à l’égard d’enfants, une diminution du nombre de blessures, une amélioration du niveau de sécurité à la maison, un renforcement de l’auto efficacité dans le rôle parental et une diminution des cas de dépression chez les mères. Le programme FTP a été évalué uniquement en tant que complément au programme de visites à domicile Bon départ; les résultats peuvent différer si le programme est appliqué dans le cadre d’autres programmes.

Document-source principal

Bugental DB, Ellerson PC, Rainey B, Lin EK, Kokotovic A, O’Hara N, A cognitive approach to child abuse prevention.(en anglais seulement) Journal of Family Psychology;16(3): 242-258

Coordonnées des développeurs et/ou des responsables de la mise en œuvre

Daphne B. Bugental

Département de psychologie

University of California, Santa Barbara

Cœur de l'intervention

But/objectif de l'interventionNiveau(x) ciblé(s)Orientation axée sur l'équité
Prévenir les mauvais traitements chez les enfants.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Améliorer l’état de santé des enfants.
  • Niveau individuel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Améliorer la perception qu’ont les parents du pouvoir ou de la compétence dans la relation parent enfant en aidant les parents à devenir compétents et à régler eux mêmes les problèmes auxquels ils sont confrontés.
  • Niveau individuel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.

Problème(s) de santé visé(s) par l'intervention

Promotion de la santé

  • Santé maternelle et du nourrisson
  • Santé mentale

Réduction des risques

  • Prévention des blessures
  • Autre

Activités propres à l'intervention

  • Autre séance de formation

Priorité/Population cible de l'intervention

Période de vie

  • Nouveau-nés et nourrissons (de la naissance à 2 ans)
  • Jeunes adultes (19 à 24 ans)
  • Adultes (25 à 64 ans)

Cadre

Cadre éducatif

    • N/A

    Cadre communautaire

    • Home

    Résultats

    Tableau des résultats et des répercussions
    RépercussionsDescription des répercussionsOrientation axée sur l'équité
    Au niveau individuelLes scores de dépression pour les parents se trouvant dans les conditions optimisées ont diminué beaucoup plus que les scores des parents dans les conditions non optimisées de visites à domicile et de contrôle (p<0,05).Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et ne sont pas comparés à ceux des personnes plus favorisées.
    Au niveau individuelUn effet majeur important a été obtenu pour les conditions relatives à la santé de l’enfant, F(2, 70) = 4,01, p=0,02. Les scores moyens étaient de 0,25 dans les conditions optimisées, de 0,05 dans les conditions non optimisées et de 0,30 dans les conditions de contrôle.Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et ne sont pas comparés à ceux des personnes plus favorisées.
    Au niveau interpersonnelL’effet majeur des conditions sur les comportements parentaux sévères était important, F(2, 70) = 3,20, p=0,05. Les enfants se trouvant dans les conditions optimisées étaient moins susceptibles d’être physiquement maltraités (4 %) que les enfants dans les conditions non optimisées (23 %) ou de contrôle (26 %). Le risque pour le bébé (correspondant à un indice d’Apgar relativement faible et à une naissance prématurée) a fait office de modérateur pour les effets des conditions de prévention sur les comportements parentaux sévères. Chez les bébés à faible risque, pour toutes les conditions, les mères ont eu peu recours à des pratiques parentales sévères. Par ailleurs, chez les bébés plus à risque, seules les mères se trouvant dans des conditions optimisées ont eu peu recours à des pratiques parentales sévères. Par contre, près de la moitié des mères se trouvant dans des conditions non optimisées ou de contrôle ont appliqué des pratiques parentales sévères auprès de leurs bébés à risque élLes résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et ne sont pas comparés à ceux des personnes plus favorisées.
    Au niveau individuelL’effet multidimensionnel des conditions était important quant aux croyances relatives au contrôle ou au pouvoir dans les relations, F(6, 60) = 3,13, p=0,01. Dans l’ensemble, les parents se trouvant dans les conditions optimisées avaient une meilleure perception de l’équilibre du pouvoir que ceux dans les conditions non optimisées ou de contrôle.Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et ne sont pas comparés à ceux des personnes plus favorisées.

    Adaptabilité

    Historique de la mise en œuvre

    • Multiples mises en œuvre - Contextes/populations/fournisseurs similaires - L’intervention a été mise en œuvre plus de deux fois dans le même contexte, auprès de la même population et par les mêmes fournisseurs et, en théorie, elle peut s’appliquer à d’autres contextes et/ou populations. *Toutes les mises en œuvre de l’intervention doivent avoir été essentiellement les mêmes et doivent avoir fait état de résultats positifs en ce qui concerne les objectifs primaires de l’intervention.Cela peut comprendre des mises en œuvre multiples au cours d’une même période.

    Expertise requise pour la mise en œuvre dans le contexte de l'intervention

    • Compétences spécialisées fournies dans le cadre de l’intervention – L’intervention n’exige pas une formation hautement spécialisée de la part des personnes ou des groupes, mais une formation sera offerte aux personnes ou aux groupes dans le cadre de la mise en œuvre de l’intervention.

    Existe-t-il des appuis disponibles pour la mise en œuvre

    Non.

    Existe-t-il des ressources et/ou des produits rattachés à l'intervention

    Oui.