Maladies chroniques

Que sont les maladies chroniques?

Les maladies chroniques, aussi appelées maladies non transmissibles ou MNT, sont des maladies tenaces et à évolution généralement lente qui peuvent être traitées, mais desquelles on ne peut pas guérir.

Quels sont les facteurs de risque des maladies chroniques?

Il est possible de classer les facteurs de risque chez un individu de la façon suivante :

  • facteurs de risque de base : âge, sexe, niveau d’éducation et constitution génétique;
  • facteurs de risque comportementaux : tabagisme, alimentation malsaine et inactivité physique; et
  • facteurs de risque intermédiaires : taux élevé de lipides dans le sang, diabète, tension artérielle élevée et surpoids/obésité.

Dans les collectivités, les principaux facteurs qui peuvent avoir un effet sur l’état de santé comprennent les suivants :

  • contexte socioéconomique : pauvreté, emploi et composition de la famille;
  • environnement : climat ou pollution atmosphérique;
  • culture : pratiques, normes et valeurs; et
  • urbanisation : qui a des effets sur le logement, l’accès aux produits et aux services.

Que peut-on faire pour réduire l’incidence des maladies chroniques?

Les maladies chroniques présentent des conditions et des facteurs de risque communs. Même si certains facteurs de risque comme l’âge, le sexe et notre constitution génétique sont impossibles à changer, il est possible de modifier beaucoup de facteurs de risque liés au comportement, ainsi que de nombreux facteurs biologiques intermédiaires, y compris la tension artérielle élevée, le surpoids ou l’obésité, le taux élevé de lipides dans le sang et le prédiabète. Des conditions sociétales, économiques et physiques jouent sur le comportement, l’orientent et ont un effet indirect sur d’autres facteurs biologiques. La reconnaissance de ces conditions et de ces facteurs de risque communs constitue l’assise conceptuelle d’une approche intégrée des maladies chroniques.

Date de modification :