Tsi Tionkwatention A’non:wara Rason:ne (“My Home on Turtle Island” Youth Lodge)

Catégories:

Catégories associées à la pratique exemplaire :

  • Health Equity
  • Individual
  • Organization
  • wtt_ico
  • Young Adult (ages 19-24) icon
  • Canada
  • Anglais

Aperçu

SUJET

Établissement résidentiel communautaire pour les jeunes dans le besoin, âgés de 12 à 18 ans, fonctionnant 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

BRÈVE DESCRIPTION

Résidence pour jeunes Tsi Tionkwatention A’no:wara Rason:ne » (se prononce Dji djo gwa denne djo a no wa la la soune né) – expression Mohawk qui signifie « Ma maison sur l’île de la Tortue ». La résidence pour jeunes est une résidence mixte de huit lits pour les jeunes âgés de 12 à 17 ans qui éprouvent de graves difficultés. « Ma maison sur l’île de la Tortue » est un foyer collectif pour les jeunes des Premières Nations, tenue par la bande Six Nations of the Grand River. Avec l’appui du Conseil d’administration, le personnel de la résidence applique la Théorie du choix développée par le Dr William Glasser.

RÉSUMÉ

La résidence adopte une approche thérapeutique qui tient compte des particularités culturelles et qui englobe les sphères mentale, physique, spirituelle et émotionnelle. Tous les aspects de la vie au sein de la résidence, y compris les règles et l’approche de gestion du comportement, font partie d’un programme holistique intégré. Celui ci a pour but d’aider les participants à reconnaître leurs comportements les moins efficaces et, par un processus d’auto-évaluation, à apprendre à faire des choix plus efficaces pour répondre à leurs besoins.

Les principales règles de vie de la résidence sont fondées sur la sécurité et le respect de tous les participants et membres du personnel. Les résidents participent à l’entretien quotidien de la résidence, vont à l’école ou suivent un programme de travail ou de bénévolat et participent à la programmation. Selon l’approche de la résidence, les jeunes continuent de participer aux activités qui canalisent ce qui constitue le cœur de leur comportement. La résidence considère que toute tentative de modification du comportement par des moyens de contrôle extérieurs, comme les récompenses et les punitions (conséquences), est vaine. Elle estime que les comportements sont un symptôme des problèmes qui doivent réellement être traités.

Chacun des programmes de la résidence est adapté aux besoins de chaque jeune. Les membres du personnel tentent de déterminer les raisons qui sous-tendent les comportements les moins efficaces et font de leur mieux pour offrir des situations d’apprentissage grâce auxquelles le jeune peut acquérir des compétences lui permettant de répondre de façon plus adéquate à ses ambitions. Le personnel établit également des limites qui assurent la sécurité et la protection de tous. Le programme vise à aider les jeunes à s’autoévaluer et à apprendre à avancer avec succès dans la vie, en étant autonome, en assumant la responsabilité de leur comportement et en acquérant de nouvelles compétences.

RENSEIGNEMENTS CONTEXTUELS SUPPLÉMENTAIRES

La résidence accueille des filles et des garçons âgés de 12 à 18 ans. La priorité est accordée aux membres des Six Nations ou des New Credit, puis aux autres Premières Nations. La résidence n’accepte pas les jeunes diagnostiqués comme étant psychotiques, suicidaires ou ayant des problèmes médicaux (à moins que ces problèmes soient maîtrisés efficacement par des professionnels de la santé). Les jeunes en période probatoire en vertu de la Loi sur les jeunes contrevenants peuvent être admis à la discrétion du superviseur.

Les dossiers présentés sont transmis au travailleur chargé de l’accueil, au sein de l’établissement Ganohkwasra Family Assault Support Services. Les étapes de l’accueil sont les suivantes : 1) présélection avant l’évaluation (pertinence des services); 2) constitution du dossier d’accueil; 3) entretien et sélection avec le superviseur. Renseignements nécessaires : 1) carte santé; 2) certificat de naissance; 3) carte de statut (le cas échéant; 4) carte d’assurance sociale. Les parents ou tuteurs des jeunes âgés de 12 à 16 ans doivent assister à l’entretien d’accueil.

Un projet initial de prise en charge est élaboré et signé dans les 30 premiers jours avec le nouveau résident, les parents ou tuteurs, le personnel de la résidence et l’organisme de présentation. Si les parties ne parviennent pas à s’entendre sur un projet adapté, des dispositions sont prises pour renvoyer le jeune à l’organisme de présentation ou dans son foyer d’origine (en cas de présentation directe).

Le programme est axé sur les domaines suivants : a) la santé; b) les aptitudes à la vie quotidienne; c) la culture; d) la thérapie. Les résidents sont encouragés à participer aux activités récréatives et de loisirs organisées par la résidence et la communauté.

Le counseling individuel ou collectif de la résidence est assuré par le personnel affecté à cette tâche (intervenant de première ligne) dans le plan de prise en charge de chaque résident. Le counseling communautaire est une recommandation pour un counseling à long terme. Les aînés utilisent des démarches et des méthodes traditionnelles, le cas échéant. Les professionnels sous contrat sont appelés au besoin selon les termes des plans de prise en charge des résidents (notamment les psychiatres). Le personnel de la résidence et les aînés travaillent en collaboration avec les personnes qui prennent en charge et aident les familles des résidents en vue de leur retour à la maison.

Les résidents peuvent quitter le programme une fois que la procédure de suivi et d’examen du service a permis d’établir que les objectifs du plan ont été atteints. Le congé est également envisagé dans les cas suivants : 1) à la suite de la modification de l’ordonnance du tribunal; 2) les besoins ou le comportement du résident ne semblent pas pouvoir être pris en charge dans l’environnement de la résidence ou seraient mieux pris en charge dans un autre environnement; 3) les parents ou tuteurs du résident n’ont pas respecté l’engagement selon lequel ils doivent participer au counseling individuel ou collectif; 4) le résident a enfreint les règles de la résidence à plusieurs reprises (infractions jugées graves par le personnel) malgré les discussions, les avertissements et les restrictions. Un soutien est fourni aux résidents à l’issue de leur prise en charge.

Document-source principal

Youth Lodge Residents, YL Steering Committee, Dr. Darren Thomas, Centre for Excellence for Child and Youth Mental Health, Johnston Research Inc., YL Staff, Ganohkwasra Board of Directors, Ganohkwasra Family Assault Support Services Youth Lodge Evaluation Ganohkwasra Family Assault Support Services

Coordonnées des développeurs et/ou des responsables de la mise en œuvre

Sandra Montour, directrice administrative, Ganohkwasra Family Assault Support Services, Case 250, Ohsweken (Ontario) N0A 1M0, tél. : 519-445-4324, courriel : smontour@ganohkwasra.ca

Cœur de l'intervention

But/objectif de l'interventionNiveau(x) ciblé(s)Orientation axée sur l'équité
Amélioration du rendement scolaire et des aptitudes à la vie quotidienne.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Accroissement de la sensibilisation visant à prévenir la violence familiale.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Accroissement de la sensibilisation culturelle.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Amélioration de la stabilisation émotionnelle et comportementale.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Retour du jeune chez lui.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.

Problème(s) de santé visé(s) par l'intervention

Promotion de la santé

    Réduction des risques

      Activités propres à l'intervention

      Priorité/Population cible de l'intervention

      Période de vie

      • Adolescents (13 à 18 ans)

      Cadre

      Cadre éducatif

        Cadre communautaire

          Résultats

          Tableau des résultats et des répercussions
          RépercussionsDescription des répercussionsOrientation axée sur l'équité
          Au niveau individuelLes jeunes ont vraiment progressé sur le plan de lapprentissage scolaire pendant leur séjour à la résidence (9 des 15 jeunes ont obtenu de meilleurs résultats). Les 9 jeunes ont obtenu les résultats suivants : a) 3 des 9 jeunes ayant progressé sur le plan de lapprentissage scolaire ont obtenu un ou plusieurs crédits; b) le taux de présence dans le nouvel établissement scolaire a lui aussi augmenté pour 3 de ces 9 jeunes; c) 2 jeunes sont passés au niveau suivant et 1 jeune a intégré un nouveau programme. Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et sont comparés à ceux des personnes plus favorisées.
          Au niveau individuelLes deux tiers des jeunes ont développé de meilleures compétences dadaptation.Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et sont comparés à ceux des personnes plus favorisées.
          Au niveau individuelLes deux tiers des jeunes ont plus fréquemment adopté des comportements non violents.Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et sont comparés à ceux des personnes plus favorisées.
          Au niveau interpersonnelÀ leur départ de la résidence, les jeunes vont habituellement vivre avec des membres de leur famille ou sont placés en foyer daccueil permanent. Cependant, la proportion de jeunes vivant avec leur famille, a augmenté depuis 2009-2010, tandis que le pourcentage de jeunes placés en foyer daccueil permanent a diminué (de 40 % en 2009-2010 à 33 % en 2013-2014).Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et sont comparés à ceux des personnes plus favorisées.
          Au niveau organisationnelPlus du trois quarts (78 %) des résidents terminent le programme comme prévu.Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et sont comparés à ceux des personnes plus favorisées.

          Adaptabilité

          Historique de la mise en œuvre

          • Deux mises en œuvre (la première mise en œuvre peut être un projet pilote) – L’intervention a été mise en œuvre une deuxième fois dans le même contexte, auprès de la même population et par les mêmes fournisseurs et, en théorie, elle peut s’appliquer à d’autres contextes et/ou populations. Cela peut comprendre une seconde mise en œuvre au cours d’une même période.*Toutes les mises en œuvre de l’intervention doivent avoir été essentiellement les mêmes et doivent avoir fait état de résultats positifs en ce qui concerne les objectifs primaires de l’intervention.

          Expertise requise pour la mise en œuvre dans le contexte de l'intervention

          • Aucune compétence spécialisée requise - L’intervention est conçue pour être utilisée ou mise en œuvre par des personnes ou des groupes sans formation hautement spécialisée. Elle peut être mise en œuvre par des bénévoles, le personnel du programme, etc.

          Existe-t-il des appuis disponibles pour la mise en œuvre

          Non.

          Existe-t-il des ressources et/ou des produits rattachés à l'intervention

          Non.