Alice Springs Indigenous Family Wellbeing Program

Catégories:

Catégories associées à la pratique exemplaire :

  • Community
  • Health Equity
  • Individual
  • wtt_ico
  • Young Adult (ages 19-24) icon
  • Anglais

Aperçu

Bien-être des familles autochtones de l’Australie

Promouvoir l’autonomisation personnelle et la résilience au sein des familles autochtones.

Les femmes autochtones représentent trois pour cent de toute la population de femmes en Australie; pourtant, elles sont jusqu’à six fois plus victimes de violence familiale. Une femme de Melbourne est déterminée à faire la lumière sur leurs histoires et à s’assurer qu’elles ne sombreront pas dans l’oubli; et un groupe de femmes à Alice Springs est au cœur d’un mouvement qui s’attaque à la violence familiale dans leur collectivité. Le Family Wellbeing Program (programme de bien-être des familles) vise à améliorer le bien-être émotionnel et social de la population autochtone. Il contribue au processus de guérison pour les personnes prises dans un cycle permanent de perte et de deuil, tout en leur fournissant les compétences nécessaires pour aller de l’avant et faire des changements positifs dans leur vie. Le programme Family Wellbeing Program (FWB) initial a vu le jour en Australie-Méridionale au début des années 1990 en réaction aux taux de suicide élevés dans les collectivités autochtones. Avec le temps, le programme s’est transformé en un cours structuré, mais en conservant sa vocation thérapeutique. Il présente de nouvelles façons de composer avec les défis de la vie, ainsi que des connaissances et des compétences importantes qu’il est possible d’acquérir.

RENSEIGNEMENTS CONTEXTUELS SUPPLÉMENTAIRES

Le Tangentyere Council offre un programme du type Family Wellbeing Program depuis 1996. Le programme FWB consiste principalement à offrir un cours structuré qui est divisé en cinq modules; le cours en entier est accrédité et peut être réalisé en six mois (environ 40 semaines à raison de trois heures par semaine). Les participants peuvent bénéficier grandement de suivre un ou tous les modules indépendants.

Les animateurs créent un groupe de soutien à caractère confidentiel où l’on prône l’honnêteté et où l’on aide à surmonter les peurs, les deuils, les traumatismes passés et souvent les abus non résolus des participants. Ce cours s’est révélé être un puissant outil d’autonomisation pour de nombreuses personnes. Dans le cadre du programme FWB, on reconnaît également le fait que de nombreuses personnes ont également le potentiel d’être des dirigeants et des conseillers, et on leur enseigne les compétences de conseiller de base lors du cours en entier. De cette façon, le programme FWB peut produire un effet d’entraînement et mener à des dénouements positifs dans toutes les sphères relationnelles – au sein des familles, des collectivités et des milieux professionnels. Bien que de nombreuses causes du dysfonctionnement social appartiennent à la scène sociale et politique plus vaste, le programme FWB enseigne aux personnes à court terme à mieux gérer les facteurs immédiats qui ont une incidence sur leur vie, et à long terme, à promouvoir l’amélioration du bien-être de leur collectivité.

La réalisation d’une évaluation rigoureuse en 2000 a permis de tirer trois leçons sur l’utilisation des interventions axées sur l’autonomisation pour améliorer les conditions de santé, plus particulièrement chez les groupes socialement défavorisés : 1) le besoin d’adopter une approche écologique qui s’attaque simultanément à l’autonomisation sur différents aspects ou à différents niveaux; 2) le besoin de s’assurer que des programmes de ce genre rejoignent une

Document-source principal

S. Rees, K. Tsey, A. Every, E. Williams, Y. Cadet-James, M. Whiteside., Empowerment and human rights in addressing violence and improving health in Australian Indigenous Communities Health and Human Rights

Coordonnées des développeurs et/ou des responsables de la mise en œuvre

Tangentyere Council, téléphone : 08 8951 4222, télécopieur : 08 8952 8521; adresse : C.P. 8070, Alice Springs, NT 0871, Australie

Cœur de l'intervention

But/objectif de l'interventionNiveau(x) ciblé(s)Orientation axée sur l'équité
Violence familiale, suicide, prévention de la violence familiale
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Prévention /diminution de la consommation/l’abus d’alcool
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Prévention de la violence familiale et du suicide chez les jeunes
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Autonomisation et résilience au sein des familles autochtones
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Compétences parentales et relationnelles
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.

Problème(s) de santé visé(s) par l'intervention

Promotion de la santé

    Réduction des risques

      Activités propres à l'intervention

      • Formation offerte pour la mise en œuvre de l’intervention
      • Événement/groupe de discussion communautaire

      Priorité/Population cible de l'intervention

      Période de vie

      • Adultes (25 à 64 ans)

      Cadre

      Cadre éducatif

        Cadre communautaire

          Résultats

          Tableau des résultats et des répercussions
          RépercussionsDescription des répercussionsOrientation axée sur l'équité
          Au niveau communautaireLindicateur de la participation des femmes (IPF) a été utilisé auprès de plus de 1 000 Autochtones et insulaires du détroit de Torres, et de la population non autochtones, qui avaient participé au programme FWB et à dautres programmes semblables dans de nombreux environnements. En plus d’évaluer les effets des programmes d’autonomisation, l’IPF peut également être utilisé comme outil d’évaluation pour comprendre les domaines particuliers avec lesquels les personnes éprouvent des difficultés et comment les services peuvent permettre de comprendre leurs besoins et d’y répondre. L’IPF fournit une mesure immédiate des changements réels qui se produisent lorsqu’une personne suit un programme d’autonomisation et indique la contribution du programme dans le cheminement de la personne vers une trajectoire positive et l’atteinte de ses aspirations.Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et sont comparés à ceux des personnes plus favorisées.
          Au niveau individuelIl est difficile d’attribuer une valeur monétaire au bien-être ou à l’autonomisation, et la nature complexe et subjective du bien-être social et émotionnel ne se mesure pas et ne s’évalue pas facilement non plus. Pourtant, le modèle d’autonomisation du programme FWB contribue à prouver que les programmes de bien-être social et émotionnel permettent efficacement d’améliorer la vie des gens, en plus de fournir une façon prometteuse et pratique de combler l’écart entre les Premières Nations de l’Australie et la population non autochtone.Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et sont comparés à ceux des personnes plus favorisées.
          Au niveau individuelCes programmes démontrent que l’autonomisation et la maîtrise de sa vie sont des stratégies importantes qui aident les gens à atténuer l’incidence de piètres déterminants sociaux de la santé et à prendre des mesures pour améliorer leur situation. À mesure que les participants au programme FWB acquièrent de l’autonomie, ils sont mieux outillés pour relever les défis comme ceux d’assurer la sécurité des enfants, de naviguer dans le système de justice pénale, de se loger ou de traiter des problèmes de gouvernance communautaire.Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et sont comparés à ceux des personnes plus favorisées.
          Au niveau individuelLe FWB permet de développer la capacité des gens à profiter des occasions favorables et leur procure une raison pour aller de l’avant et tirer avantage des réformes sociales et structurelles.Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et sont comparés à ceux des personnes plus favorisées.
          Au niveau individuelLe FWB trouve un écho chez les Autochtones en ce sens qu’il correspond à leur identité, leur spiritualité et leur vision globale en matière de bien-être et de santé, tout en étant pertinent dans la vie quotidienne. Le FWB était perçu comme un cadre et une langue commune permettant d’aborder les problèmes. On le décrivait comme un outil puissant qui aide les personnes à développer leur esprit critique et à communiquer efficacement; à se doter d’aptitudes en résolution de conflits, de mécanismes d’adaptation et de façons de gérer le changement; à assumer la responsabilité de leurs problèmes; et à tisser des liens et bâtir de meilleures collectivités.Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et sont comparés à ceux des personnes plus favorisées.

          Adaptabilité

          Historique de la mise en œuvre

          • Multiples mises en œuvre - Contextes/populations/fournisseurs similaires - L’intervention a été mise en œuvre plus de deux fois dans le même contexte, auprès de la même population et par les mêmes fournisseurs et, en théorie, elle peut s’appliquer à d’autres contextes et/ou populations. *Toutes les mises en œuvre de l’intervention doivent avoir été essentiellement les mêmes et doivent avoir fait état de résultats positifs en ce qui concerne les objectifs primaires de l’intervention.Cela peut comprendre des mises en œuvre multiples au cours d’une même période.

          Expertise requise pour la mise en œuvre dans le contexte de l'intervention

          • Compétences spécialisées fournies dans le cadre de l’intervention – L’intervention n’exige pas une formation hautement spécialisée de la part des personnes ou des groupes, mais une formation sera offerte aux personnes ou aux groupes dans le cadre de la mise en œuvre de l’intervention.

          Existe-t-il des appuis disponibles pour la mise en œuvre

          Oui. Ressources en personnel

          Existe-t-il des ressources et/ou des produits rattachés à l'intervention

          Oui. Guide de formation