Aboriginal Youth Mentorship Program (AYMP)

Catégories

Catégories associées à la pratique exemplaire :

  • Health Equity
  • Individual
  • wtt_ico
  • Children (ages 6-12) icon
  • Teens (ages 13-18) icon
  • Before-After School Icon 1
  • Canada
  • Culture
  • Diabetes icon 3
  • Éducation et littéracie
  • Anglais
  • Health Literacy
  • Développement d’enfants en santé
  • Alimentation saine
  • Prevention de l’obésité
  • Habitudes de vie et compétences d’adaptation personnelles
  • Activité physique
  • Secondary School Icon 1
  • Environnements sociaux
  • Relations sociales qui respectend la diversité

Determinants of Health: Langue et culture, Pratiques en matière d'hygène personnelle et faculté d'adaption, Education, littéracie et apprentissage continu, Environnements sociaux, Relations sociales (y compris celles qui respectent la diversité), Développement sain durant l'enfance

Aperçu

Le programme AYMP est un programme de promotion de la santé mené par des pairs, offert une fois par semaine après l’école pendant une période de 90 minutes. Le programme, qui est fondé sur le mentorat d’enfants de 10 ans par des élèves de la 7e à la 12e année, vise la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2.

Le programme a été élaboré et mis en œuvre en partenariat avec la communauté et l’université à la demande des autorités sanitaires régionales. La collaboration entre les chercheurs et les intervenants de la Première Nation de Garden Hill (Kistiganwacheeng) au Manitoba était conforme aux principes de la recherche participative et des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Le contenu du programme a été élaboré par des enseignants et des jeunes Autochtones de Winnipeg. Le programme AYMP, qui a été conçu pour améliorer la santé globale des jeunes, comprend des volets axés sur la santé sociale, physique, mentale et spirituelle des enfants, et intègre tous les aspects de la culture autochtone.

L’initiative a été menée avec succès à Garden Hill, une communauté (réserve) isolée des Premières Nations située dans le nord du Manitoba, où l’incidence du diabète de type 2 chez les jeunes est exceptionnellement élevée.

Les rencontres hebdomadaires comprenaient une collation santé, 45 minutes d’activité physique ainsi qu’un jeu ou une activité à caractère éducatif. Les compétences des jeunes mentors ont été perfectionnées afin d’accroître leur capacité à offrir de la formation et du soutien aux enfants plus jeunes.

Une diminution significative des facteurs de risques associés au diabète de type 2 a été observée. Les auteurs ont indiqué que le risque de syndrome métabolique chez les participants avait diminué de 12 %.

Il s’agit d’un projet de recherche très important qui a permis d’obtenir pour la première fois des résultats positifs à l’égard des facteurs de risque du diabète de type 2 chez des enfants des Premières Nations présentant un risque élevé. Il constitue une excellente ressource pour les futurs travaux dans ce domaine.

Document-source principal

P Eskicioglu, J Halas, M Sénéchal, L Wood, E McKay, S Villeneuve, GX. Shen, H Dean, and JM. McGavock, Peer Mentoring for Type 2 Diabetes Prevention in First Nations Children (en anglais seulement) Pediatrics Volume 133,

Coordonnées des développeurs et/ou des responsables de la mise en œuvre

ABORIGINAL YOUTH MENTORSHIP PROGRAM
Faculty of Kinesiology & Recreation Management
University of Manitoba
Winnipeg, MB R3T 2N2
Joannie Halas
Phone 2040-474-6061 • Fax 204-474-7634
Email: halasjm@cc.umanitoba.ca

Garden Hill (Kistiganwacheeng) First Nation
Garden Hill, MB R0B 0T0

Cœur de l'intervention

But/objectif de l'interventionNiveau(x) ciblé(s)Orientation axée sur l'équité
Évaluer l’efficacité d’un programme parascolaire dirigé par des pairs portant sur les modes de vie sains et axé sur l’adiposité, l’auto-efficacité et les connaissances liées aux saines habitudes de vie, mené chez des enfants vivant dans une communauté isolée des Premières Nations.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Élaborer et mettre en œuvre un programme de mentorat communautaire fondé sur les relations et auquel participent des enfants, des jeunes et des adultes issus de différents milieux culturels.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
  • Niveau organisationnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
En s’inspirant de la vision du monde et des pratiques autochtones, chercher à bâtir des communautés inclusives et en santé en s’appuyant sur les forces des jeunes issus de différentes populations.
  • Niveau communautaire
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Informer et soutenir les leaders et les alliés en matière d’activité physique, de sport et des loisirs afin qu’ils fournissent une éducation adaptée à la culture.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Favoriser le leadership et la réussite scolaire chez les jeunes de diverses populations tout en développant des cheminements de carrière.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.

Problème(s) de santé visé(s) par l'intervention

Promotion de la santé

  • Saine alimentation
  • Littéracie en matière de santé
  • Activité physique

Réduction des risques

    Activités propres à l'intervention

    • Information sur la santé à des fins éducatives
    • Formation offerte pour la mise en œuvre de l’intervention
    • Processus/programme de groupe
    • Établissement de partenariats

    Priorité/Population cible de l'intervention

    Période de vie

    • Enfants (6 à 12 ans)
    • Adolescents (13 à 18 ans)

    Cadre

    Cadre éducatif

    • École secondaire ou intermédiaire
    • Service de garde avant et après les heures d'école (5 à 12 ans)

    Cadre communautaire

      • N/A

      Résultats

      Tableau des résultats et des répercussions
      RépercussionsDescription des répercussionsOrientation axée sur l'équité
      Au niveau individuelTour de taille, mesuré deux fois au demi-centimètre près à l’aide d’un ruban à mesurer souple, en position debout, au sommet de la crête iliaque. Le programme AYMP s’est révélé efficace pour réduire le tour de taille.Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et ne sont pas comparés à ceux des personnes plus favorisées.
      Au niveau individuelScore z d’IMC (écart-type), calculé à partir de poids et de la taille et converti en score z d’après les données normatives provenant d’enfants américains du même âge et du même sexe, en utilisant un logiciel spécialisé (Epi Info, CDC). Bien que l’ampleur des effets soit modérée comparativement à certains programmes intensifs de perte de poids, les résultats observés sont supérieurs à ceux des projets d’intervention en milieu scolaire menés antérieurement. Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et ne sont pas comparés à ceux des personnes plus favorisées.
      Au niveau individuelLes effets examinés étaient notamment des mesures d’auto-efficacité autodéclarées, l’activité physique et les connaissances en matière d’alimentation saine, évaluées à l’aide d’un outil fiable et validé utilisé antérieurement dans le cadre d’autres interventions en milieu scolaire menées par les pairs. Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et ne sont pas comparés à ceux des personnes plus favorisées.
      Au niveau individuelSatisfaction à l’égard du corps évaluée à l’aide d’une échelle de Likert illustrant sept types de silhouettes allant de « très mince » à « surcharge pondérale ». On a demandé aux enfants de montrer quelle image corporelle leur correspondait le mieux, et à quelle image ils voudraient ressembler davantage. Les résultats sont présentés pour les personnes défavorisées, et ne sont pas comparés à ceux des personnes plus favorisées.

      Adaptabilité

      Historique de la mise en œuvre

      • Deux mises en œuvre (la première mise en œuvre peut être un projet pilote) – L’intervention a été mise en œuvre une deuxième fois dans le même contexte, auprès de la même population et par les mêmes fournisseurs et, en théorie, elle peut s’appliquer à d’autres contextes et/ou populations. Cela peut comprendre une seconde mise en œuvre au cours d’une même période.*Toutes les mises en œuvre de l’intervention doivent avoir été essentiellement les mêmes et doivent avoir fait état de résultats positifs en ce qui concerne les objectifs primaires de l’intervention.

      Expertise requise pour la mise en œuvre dans le contexte de l'intervention

      • Compétences spécialisées fournies dans le cadre de l’intervention – L’intervention n’exige pas une formation hautement spécialisée de la part des personnes ou des groupes, mais une formation sera offerte aux personnes ou aux groupes dans le cadre de la mise en œuvre de l’intervention.

      Existe-t-il des appuis disponibles pour la mise en œuvre

      Non.

      Existe-t-il des ressources et/ou des produits rattachés à l'intervention

      Oui. The REC & READ Aboriginal Youth Mentor Program: A ‘How?To’ Manual http://www.recconnections.com/assets/after_school/mentor-manual-2010-march.pdf