Programme d’aide préscolaire aux Autochtones dans les collectivités urbaines et nordiques

Catégories:

Catégories associées à la pratique exemplaire :

  • Community
  • Health Equity
  • Individual
  • Organization
  • wtt_ico
  • Services de santé
  • Early Childhood (ages 3-5) icon
  • Collectivité/ voisinage
  • Éducation et littéracie
  • Anglais
  • Sécurité alimentaire
  • Français
  • Health Literacy
  • Développement d’enfants en santé
  • Alimentation saine
  • Domicile
  • Prévention des blessures
  • Mental Health Icon 2
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • La santé bucco-dentaire
  • Habitudes de vie et compétences d’adaptation personnelles
  • Activité physique
  • Preventing Violence Icon 1
  • Environnements sociaux
  • Relations sociales qui respectend la diversité
  • Réseaux de soutien social

Determinants of Health: Langue et culture, Pratiques en matière d'hygène personnelle et faculté d'adaption, Education, littéracie et apprentissage continu, Environnements sociaux, Sécurité alimentaire, Relations sociales (y compris celles qui respectent la diversité), Réseaux de soutien social, Accès aux services de santé, Autodétermination, Développement sain durant l'enfance, Inclusion sociale

Aperçu

Le Programme d’aide préscolaire aux Autochtones dans les collectivités urbaines et nordiques (PAPACUN) est un programme communautaire d’intervention précoce à l’intention des enfants financé par l’Agence de la santé publique du Canada. Le PAPACUN met l’accent sur le développement des jeunes enfants autochtones (membres de Premières Nations, des Inuits et des Métis) et de leurs familles habitant à l’extérieur des réserves.
L’objectif général du programme est de donner aux enfants autochtones vivant dans les collectivités urbaines et nordiques une image positive d’eux-mêmes, le désir d’apprendre et des possibilités de se réaliser pleinement en tant que jeunes.

Il est fondé sur un modèle holistique de la santé qui reconnaît les aspects multidimensionnels du bien­être des enfants autochtones et de leur famille. Le Programme favorise le développement spirituel, émotionnel, intellectuel et physique des enfants autochtones, tout en aidant leurs parents et leurs tuteurs à titre de premiers éducateurs.

Les sites du PAPACUN offrent habituellement aux enfants autochtones des demi-journées d’activités préscolaires structurées centrées sur les six composantes du programme, soit :

  • Culture et langues autochtones
  • Éducation
  • Promotion de la santé
  • Nutrition
  • Soutien social
  • Participation des parents

Le Programme aide les enfants à se préparer pour l’école, particulièrement en les aidant à améliorer leur langage, leurs habiletés sociales et motrices et leur aptitude aux études. L’évaluation du rendement a également permis de constater une amélioration de la littératie culturelle. Le Programme a également des effets positifs sur l’accès à des activités physiques quotidiennes et sur les déterminants de la santé, notamment l’accès à des services de santé.

Le Programme encourage la participation de la communauté et est fondé sur un modèle d’autonomisation favorisant la prise en charge et la prise de décision locales. Dans la mesure du possible, le personnel des projets provient de la communauté autochtone.

Document-source principal

Agence de la santé publique du Canada, Incidence du Programme d’aide préscolaire aux Autochtones dans les collectivités urbaines et nordiques (PAPACUN) sur les habiletés liées à la maturité scolaire Agence de la santé publique du Canada

Coordonnées des développeurs et/ou des responsables de la mise en œuvre

Le gouvernement du Canada, plus précisément l’Agence de la santé publique du Canada

Cœur de l'intervention

But/objectif de l'interventionNiveau(x) ciblé(s)Orientation axée sur l'équité
Fournir des renseignements sur les professionnels de la santé communautaire et l’accès à ces derniers.
  • Niveau communautaire
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Donner aux parents et aux familles l’occasion de participer directement au programme, afin d’appuyer leur rôle de principaux enseignants et fournisseurs de soins de leur enfant.
  • Niveau communautaire
  • Niveau environnemental
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Améliorer l’alphabétisation précoce et les habiletés liées à la maturité scolaire.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Provide parents and families the opportunity to participate directly in the program, in order to support their role as the primary teachers, and caregivers, of their children.
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.
Améliorer la santé et le développement social des enfants autochtones de 0 à 6 ans et leur famille grâce à la promotion de styles de vie sains et actifs.
  • Niveau communautaire
  • Niveau environnemental
  • Niveau individuel
  • Niveau interpersonnel
  • Niveau de la société
Les personnes défavorisées sont énoncées de façon explicite comme étant la population cible de l’intervention.

Problème(s) de santé visé(s) par l'intervention

Promotion de la santé

  • Saine alimentation
  • Promotion de la santé buccodentaire (PSB)
  • Littéracie en matière de santé
  • Santé mentale
  • Activité physique
  • Prévention de l'obésité
  • Autre
  • PSB - nourrissons et enfants d'âge préscolaire
  • PSB - populations vulnérables

Réduction des risques

  • Prévention des blessures
  • Prévention de la violence

Activités propres à l'intervention

  • Information sur la santé à des fins éducatives
  • Séances d’information offertes sur un facteur de risque ou une affection
  • Formation offerte pour la mise en œuvre de l’intervention
  • Événement/groupe de discussion communautaire
  • Processus/programme de groupe
  • Établissement de partenariats

Priorité/Population cible de l'intervention

Période de vie

  • Petite enfance (3 à 5 ans)

Cadre

Cadre éducatif

  • Milieu d'education de la petite enfance (0 à 5 ans)

Cadre communautaire

  • Home
  • Community/neighbourhood
  • Other

Résultats

Tableau des résultats et des répercussions
RépercussionsDescription des répercussionsOrientation axée sur l'équité
Au niveau interpersonnelMaturité scolaire Des études conçues soigneusement pour mesurer le rendement des programmes révèlent que le PAPACUN a un effet mesurable et positif sur les aptitudes langagières, sociales, motrices et scolaires des participants. Les résultats à l’égard de la maturité scolaire varient en fonction de la durée de participation au Programme : les enfants qui y ont déjà participé présentent des résultats significativement supérieurs à ceux des nouveaux participants du même âge sur le plan de la maturité au début de l’année scolaire. En outre, même si les participants du PAPACUN avaient des résultats inférieurs à l’échantillon de référence (c.-à-d. des enfants du même âge) au début du Programme sur le plan de la maturité scolaire, leurs résultats étaient comparables ou supérieurs à la fin de l’année à ceux des enfants faisant partie de l’échantillon de référence. Ces résultats ont été appuyés par les études de cas, dans lesquelles les parents et les professeurs ont décrit une variété d’effets sur les enfants, notamment une meilleure confiance, de meilleures aptitudes sociales et verbales, une sensibilisation accrue aux cultures et une plus grande aisance à l’égard de la routine.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau interpersonnel

Les observations tirées des études de cas, les commentaires des parents et les données sur le rendement indiquent que le volet du PAPACUN consacré à la langue et à la culture est hautement coté. Selon ces mêmes sources, le volet semble avoir favorisé l’exposition aux cultures autochtones et amélioré les aptitudes langagières. Les parents et le personnel considèrent le volet de la culture et de la langue comme une solution pour faire naître un sentiment de fierté et d’identité chez les parents et les enfants.

Les observations tirées des études de cas, les commentaires des parents et les données sur le rendement indiquent que le volet du PAPACUN consacré à la langue et à la culture est hautement coté. Selon ces mêmes sources, le volet semble avoir favorisé l’exposition aux cultures autochtones et amélioré les aptitudes langagières. Les parents et le personnel considèrent le volet de la culture et de la langue comme une solution pour faire naître un sentiment de fierté et d’identité chez les parents et les enfants.

Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau communautaire155 éducateurs de la petite enfance du PAPACUN ont participé à de la formation en éducation de la petite enfance (p. ex. webinaires, activités).Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau individuel19 sites are delivering AHSUNC in the North (Yukon, NWT and Nunavut) Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau individuel45% des sites vont de la sensibilisation auprès de familles vulnérables Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau individuel75 % des parents ou des fournisseurs de soins signalent avoir fait des changements positifs (nutrition ou pratique d’activités physiques, pratiques parentales saines, consultation de professionnels de la santé) Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau interpersonnel75 % des parents ou des fournisseurs de soins signalent avoir fait des changements positifs (nutrition ou pratique d’activités physiques, pratiques parentales saines, consultation de professionnels de la santé) Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau interpersonnel63 % des familles signalent une exposition accrue à la culture autochtone à la suite de la participation de leur enfant au programme Santé sociale, émotive et spirituelle : comportement prosocial, maîtrise de soi, estime de soi de l’enfant, compétences d’adaptation et bien-être affectif en général.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau communautaire43 % des sites ont du personnel formé pour aider les enfants qui ont des besoins spéciaux et leur famille.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau communautaire55 % des intervenants indiquent avoir eu accès aux produits de la connaissance. Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau communautaireLes données sur le rendement indiquent que le Programme a des effets positifs sur l’accès des enfants à des activités physiques quotidiennes ainsi qu’à des soins dentaires et de santé. D’une part, il semble que la participation au PAPACUN fasse augmenter la fréquence à laquelle les enfants consomment des aliments sains, et d’autre part, il est clair que la participation au PAPACUN encourage la consommation d’aliments traditionnels. Dans de nombreux centres, les parents semblent avoir profité de l’occasion pour faire du bénévolat, assister aux activités de formation et obtenir un plus grand soutien social.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau organisationnel72 des sites du PAPACUN reçoivent des dons en nature.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau organisationnel67% of AHSUNC sites have leveraged funds from other sources and at an average rate of 19cents per dollar of PHAC funding.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau organisationnel67 % des sites du PAPACUN tirent parti de collaborations multisectorielles. Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.
Au niveau de la sociétéAmélioration des résultats scolaires (moyenne à l’école secondaire, fréquentation, redoublement d’une année, tutorat et résultats en matière de troubles chroniques.Les résultats présentés ne mettent pas en évidence les conclusions liées aux personnes défavorisées.

Adaptabilité

Historique de la mise en œuvre

  • Multiples mises en œuvre - Différents contextes/diverses populations/différents fournisseurs – L’intervention affiche une grande adaptabilité puisqu’elle a été mise en œuvre dans différents contextes ou auprès de diverses populations ou par différents fournisseurs*. Cela peut comprendre des mises en œuvre multiples au cours d’une même période. *Toutes les mises en œuvre de l’intervention doivent avoir été essentiellement les mêmes et doivent avoir fait état de résultats positifs en ce qui concerne les objectifs primaires de l’intervention.

Expertise requise pour la mise en œuvre dans le contexte de l'intervention

  • Compétences spécialisées fournies dans le cadre de l’intervention – L’intervention n’exige pas une formation hautement spécialisée de la part des personnes ou des groupes, mais une formation sera offerte aux personnes ou aux groupes dans le cadre de la mise en œuvre de l’intervention.

Existe-t-il des appuis disponibles pour la mise en œuvre

Non.

Existe-t-il des ressources et/ou des produits rattachés à l'intervention

Oui. The Brigance Preschool Screen, Early Development Index (EDI), Ages and Stages Questionnaire (ASQ), Work Sampling System (WSS), Peabody Picture Vocabulary Test (PVTT), and Nipissing District Developmental Screen (NDDS), were used to assess school readiness. The Early Childhood Environment Rating Scale revised (ECERS-R) was used to assess classroom environment.